GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreReport of Cruise 2010005PGC, C.C.G. Vessel John P. Tully, 22 September - 2 October 2010, SeaJade-I Seafloor Earthquake Array Japan-Canada Cascadia Experiment, ocean bottom seismometer deployment and active-source airgun refraction and reflection program
TéléchargerTéléchargements
AuteurSpence, G D; Riedel, M
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7558, 2014, 50 pages, https://doi.org/10.4095/295546
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/295546
Medianumérique; en ligne
Référence reliéeCette publication est reliée à les publications suivantes
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'ouest
Lat/Long OENS-128.5000 -126.0000 49.3333 48.0000
Sujetslevés géophysiques; secousses séismiques; études séismiques; magnitudes des séismes; epicentres; répliques sismiques; interpretations sismiques; sismicité; sismographes; réseau sismique; séismologie; ondes sismiques; gaz; bulles de gaz; levés acoustiques; levés acoustiques marins; analyses de l'eau; géophysique
Illustrationslocation maps; tables; photographs; profiles; logs
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeOuest du Canada, risque géoscience, Géoscience pour la sécurité publique
Diffusé2014 12 05
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce dossier public de la Commission géologique du Canada présente un résumé des activités menées au cours de la phase de déploiement de l'expédition SeaJade (Seafloor Earthquake Array Japan Cascadia Experiment). Le principal objectif de ces travaux était d'obtenir des données sismiques passives aux fins d'études sismiques. La Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology (JAMSTEC) a fourni 35 sismomètres de fond marin qui ont été déployés afin de surveiller l'activité sismique au large des côtes de l'île de Vancouver. La surveillance faite grâce à ces sismomètres a permis d'obtenir, pour la première fois, de l'information sur l'activité sismique sous le talus continental et encore plus au large. Cette information ne peut être donnée par les réseaux de sismomètres terrestres, et elle comblera donc une lacune essentielle de nos connaissances aux fins de l'évaluation des risques que la faille de subduction Cascadia cause un tremblement de terre. Le second objectif de la recherche est lié à un programme sismique actif visant à acquérir des données sismiques utilisant une source active sur une crête frontale pour étudier les glissements sous-marins et les liens avec la présence d'hydrates de gaz.
GEOSCAN ID295546