GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology, Ward Inlet, Baffin Island, Nunavut
TéléchargerTéléchargements
AuteurTremblay, T; Leblanc-Dumas, J; Allard, M
SourceCommission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada 205, 2014, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/295510 (Accès ouvert)
Image
Année2014
Séries alt.Bureau géoscientifique Canada-Nunavut Carte de dossier public 2014-01
ÉditeurRessources naturelles Canada
Éditionprelim.
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/295510
Cartes1 carte
Info. cartedépôts meubles, 1/125,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator, zone TUM 19 (NAD83)
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéePhoto(s) de RNCan dans cette publication
Référence reliéeCette publication est reliée Tremblay, T; Leblanc-Dumas, J; Allard, M; (2015). Surficial geology, Chidliak Bay, Baffin Island, Nunavut, NTS 26-B, Commission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada no. 222, éd. prelim.
Liensreadme
Formatspdf; rtf; shp; xml; xls; jpg; JPEG2000
ProvinceNunavut
SNRC25O
Lat/Long OENS -68.0000 -66.0000 64.0000 63.0000
Sujetselements glaciaires; dépôts glaciaires; topographie glaciaire; tills; sables; graviers; crevasses de gel; dépôts fluvioglaciaires; dépôts glaciomarins; dépôts glaciolacustres; colluvions; alluvions; sédiments marins; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationsphotographs
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
Diffusé2014 12 05 (13:00)
RésuméEn 2012, des travaux de terrain ont été effectués avec pour objectif de cartographier les sédiments de surface sur la Péninsule de Hall (Tremblay et al., 2013 et 2014). Sur le plateau, le glacier était à base froide pendant la majeure partie de la dernière glaciation, et les marques d'érosion glaciaire sont rares. Un régolithe d'âge Néogène recouvre localement le plateau. Les marques d'érosion glaciaire augmentent graduellement du plateau vers la côte. Pendant le dernier maximum glaciaire, un courant de glace s'écoulait vers le sud-est dans la Baie de Frobisher. La côte méridionale est pourvue de cirques, vallées glaciaires et fiords. Dans la Baie de Hamlen, un écoulement glaciaire vers le nord date d'avant 10,8 14C ka (Miller, 1980). La déglaciation du secteur est limitée par les dates 10,8 et 9 14C ka. La moraine de Hall a bloqué des lacs proglaciaires dans les vallées du plateau (Miller, 1985; Stravers et al., 1992; Kaufman et al., 1993).
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le Bureau de géoscience du Canada-Nunavut, situé à Iqaluit, Nunavut, a dirigé des travaux de cartographie des sédiments de surface sur la Péninsule de Hall. Durant l'été, 2012, le feuillet 25O du système national de référence topographique (SNRC) a été cartographié. Cette carte présente différents types de sédiments, déposés par des glaciers, des rivières, dans des lacs glaciaires et en milieu marin. Les vallées sont typiquement remplies par des dépôts fins ou sableux, et le plateau est recouvert de matériel granulaire et de blocs. Cette carte sera utile pour identifier les matériaux naturels d'intérêt pour les infrastructures, comme les routes et bâtiments, et pour l'exploration glaciaire des ressources minières tel que les diamants et l'or.
GEOSCAN ID295510