GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMafic, ultramafic and layered mafic-ultramafic sills, Meta Incognita Peninsula, southern Baffin Island, Nunavut
AuteurSt-Onge, M R; Rayner, N M; Liikane, D; Chadwick, T
SourceCanada-Nunavut Geoscience Office, Summary of Activities 2014, 2015 p. 11-16
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140285
ÉditeurBureau géoscientifique Canada-Nunavut
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC25I; 25J; 25K; 25L; 25M; 25N; 25O; 25P
Lat/Long OENS -72.0000 -64.0000 64.0000 62.0000
Sujetsroches sédimentaires métamorphosées; roches volcaniques métamorphosées; roches métavolcaniques ultramafiques; filons-couches; déformation; milieux tectoniques; antécédents tectoniques; interprétations tectoniques; roche volcanique métamorphosée mafique; milieu de métamorphisme; roches métamorphiques; gneiss; méta-semipelites; métapelites; métapsammites; psammites; pélites; pétrographie; gîtes magmatiques; roches magmatiques; pyroxénites; péridotites; géochimie des roches totales; géochronométrie; géologie générale; géochimie; pétrologie ignée et métamorphique; géologie structurale; tectonique
Illustrationslocation maps; photographs
ProgrammeCartographie du substratum rocheux de Baffin, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
LiensOnline-Enligne
RésuméLe présent document résume les observations de terrain faites en 2014 au sujet d'une suite de filons-couches mafiques, ultramafiques et mafiques-ultramafiques stratifiés de la péninsule Meta Incognita, dans l'île de Baffin, au Nunavut. Les filons-couches, dont plusieurs ont plusieurs centaines de mètres d'épaisseur, ont été mis en place dans les strates sédimentaires à composition prédominante psammitique-pélitique du groupe de Lac Harbour, datant du Paléoprotérozoïque moyen. On a noté la présence d'une stratification d'ordre centimétrique à métrique dans les intrusions mafiques et ultramafiques, dont plusieurs renferment des sulfures disséminés, parfois associés à des sédiments ferrugineux. Au sein des filons-couches individuels, la différenciation en terme de composition peut varier de la pyroxénite ou péridotite à l'endroit de la base intrusive, jusqu'au gabbro ou leucogabbro au sommet. La présence de filons-couches similaires a été remarquée ailleurs dans la partie sud de l'île de Baffin (péninsules Foxe et Hall et partie ouest de la péninsule Meta Incognita) et une provincemagmatique d'originemantellique de cette taille peut constituer une importante province ignée faisant appel à une étude plus approfondie. Les analyses géochimiques, pétrologiques et géochronologiques à venir (thèse de maîtrise sur la pétrologie et la géochimie de la suite stratifiée et de la minéralisation associée) serviront à l'examen comparatif et à l'amélioration des modèles tectoniques actuels d'extension régionale ayant eu lieu au cours du Paléoprotérozoïque moyen dans la partie est de l'orogène trans-hudsonien.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
En 2014, des observations géologiques, des mesures et des prélèvements furent effectués sur une suite d'unités rocheuses de forme tabulaire (sills) qui se retrouvent sur la péninsule Meta Incognita, Terre de Baffin, Nunavut. Ces formations rocheuses, dont plusieurs ont quelques centaines de mètres d'épaisseur, furent mises en place dans des roches sédimentaires rouillées plus anciennes. Un bon nombre de ces intrusions contiennent de petites quantités observables de métaux (sulfures) et sont associées à des zones très rouillés (chapeaux de fer). Chaque intrusion peut changer d'une composition ultramafique (roche couleur brun chocolat et dense) à la base une composition mafique (texture sel et poivre et roche moins dense) au sommet. Des units similaires ont déjà été décrites ailleurs dans le sud de la Terre de Baffin, ainsi que sur la péninsule d'Ungava dans le nord du Québec, où les sills sont associés à des dépôts minéraux de nickel-cuivre-éléments du groupe de platine (Kattiniq). La présence de ces roches sur la Terre de Baffin mérite une étude plus approfondie et les échantillons prélevés en 2014 pour l'analyse géochimique et la datation feront partie d'une thèse de maîtrise à l'Université Carleton (Ottawa).
GEOSCAN ID295493