GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreStream sediment and water geochemical study, South Fiord area, Axel Heiberg Island, Nunavut, Canada
AuteurMcNeil, R J; Day, S J A; Williamson, M -C
SourceL'Association géologique du Canada-L'Association minéralogique du Canada, Réunion annuelle conjointe, Recueil des résumés vol. 37, 2014, 183 pages
LiensOnline - En ligne
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140284
RéunionGAC-MAC Annual Meeting; Fredericton; CA; mai 21-23, 2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC59G/06
Lat/Long OENS-94.0000 -94.0000 79.5000 79.2500
Sujetsgéochimie des sédiments de cours d'eau; géochimie de l'eau de cours d'eau; chapeaux ferrugineux; silts; géochimie; géologie de l'environnement
Programmeadaptation et impacts sur l'environnement, environnement du nord, Géosciences de l'environnement
Résumé(non publié)
Les programmes d'échantillonnage des sédiments et de l'eau de ruisseau, comme le Programme national de reconnaissance géochimique (PNRG) de la Commission géologique du Canada, ont été utilisés depuis longtemps pour obtenir de l'information géochimique de manière systématique, ce qui constitue un élément fondamental dans l'établissement du potentiel minéral d'une région.
Dans le cadre d'une étude géoscientifique de nature environnementale des chapeaux de fer dans le Haut-Arctique du Canada, une étude complémentaire des sédiments et de l'eau de ruisseau a été menée pour mieux comprendre les signatures géochimiques et minéralogiques d'intérêt des chapeaux de fer observés au sein du pergélisol, dans le milieu situé en aval de ceux-ci. Les objectifs étaient de caractériser les lithologies du socle rocheux dans la région d'étude et d'évaluer le potentiel minéral d'intérêt économique. La stratégie d'échantillonnage retenue ciblait les cours d'eau dans l'aire de drainage de chapeaux de fer connus et situés à moins d'un jour de marche du camp de base dans la région du fjord Sud de l'île Axel Heiberg, au Nunavut. Des échantillons du silt et de l'eau de ruisseau ont été recueillis à 32 sites. Pour 10 de ces sites, on a aussi recueilli des échantillons de sédiments en vrac desquels on a extrait la composante de minéraux lourds de la fraction granulométrique <2 mm. Les échantillons de silt et d'eau ont été analysés par ICP-MS (spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif) et ICP-ES (spectrométrie d'émission à plasma à couplage inductif) ainsi que pour le contenu en carbone. Les échantillons d'eau ont également été soumis à des mesures de l'alcalinité, des anions par DIONEX et d'autres paramètres physicochimiques in situ. Les échantillons de sédiments en vrac ont été traités et les échantillons de la composante de minéraux lourds résultante ont été soumis à une extraction à la main des minéraux indicateurs de divers types de gîtes minéraux. Les techniques d'échantillonnage et d'analyse ont suivi les méthodologies élaborées par le PNRG, assurant ainsi la compatibilité avec la base de données de ce programme.
L'affiche sert à résumer et à mettre en lumière les résultats préliminaires.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Une étude géochimique et minéralogique des bassins de drainage sur l'île d'Axel Heiberg dans la région de South Fiord au Nunavut, a été entreprise pendant l'été 2013. Les bassins de drainages avec des chapeaux de fer connus ont été ciblés pour mieux comprendre leurs signatures géochimiques et minéralogiques dans un environnement de pergélisol. Au total, 32 sites ont été visités où le limon et des échantillons d'eau ont été recueillis ainsi que des échantillons en vrac pour les concentrés de minéraux lourds à 10 de ces sites. Les données seront utilisées comme indicateur des lithologies présente, qui est en grande partie inconnu ainsi que d`évaluer le potentiel minier de la région.
GEOSCAN ID295492