GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSource apportionment of background PAHs in the Peace-Athabasca Delta (Alberta, Canada) using moluecular level radiocarbon analysis
AuteurJautzy, J J; Ahad, J M E; Hall, R I; Wiklund, J A; Wolfe, B B; Gobeil, C; Savard, M M
SourceEnvironmental Science & Technology (ES & T) vol. 49, issue 15, 2015 p. 9056-9063, https://doi.org/10.1021/acs.est.5b01490
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140273
ÉditeurAmerican Chemical Society
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1021/acs.est.5b01490
Mediapapier; numérique; en ligne
Formatspdf
ProvinceAlberta
SNRC74J; 74G
Lat/Long OENS-111.7500 -110.7500 58.7500 58.2500
Sujetshydrocarbures; hydrocarbures aromatiques; etudes de l'environnement; effets sur l'environnement; bassins versants; géologie de l'environnement; hydrogéologie; combustibles fossiles
Illustrationslocation maps; plots
ProgrammeDéveloppement durable des sables bitumineux, Géosciences environnementales
Résumé(non publié)
L 'accumulation d 'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) en aval dans l 'important système écologique du delta de la Paix-Athabasca (DPA) constitue un sujet majeur de préoccupation en raison de la croissance rapide de l 'industrie des sables bitumineux dans le nord de l 'Alberta, au Canada. En plus des HAP dérivés de l 'activité industrielle, (c.-à-d. l 'exploitation minière des sables bitumineux) dans le bassin versant de la rivière Athabasca, deux possibles sources naturelles d 'importance de HAP aboutissant dans le DPA sont liées aux feux de forêt et à l 'érosion de gisements de carburants fossiles, tant dans le bassin versant de la rivière de la Paix que dans celui de la rivière Athabasca. En conséquence, l 'évaluation de l 'impact environnemental des activités d 'exploitation minière nécessite une connaissance quantitative des concentrations naturelles de fond des HAP. Dans la présente étude, nous avons recours aux mesures de l 'abondance naturelle du radiocarbone au niveau moléculaire dans une coupe sédimentaire composite d 'un lac de bras mort sujet aux inondations de la rivière de la Paix, dans le secteur nord du DPA, pour établir une discrimination quantitative des sources de HAP alkylés présents à l 'état naturel (biomasse fossile et récente). Un bilan de masse quantitatif du radiocarbone établit pour les HAP alkylés une source naturelle essentiellement pétrologène (93 % pétrologène, 7 % liée aux feux de forêt) au cours des derniers 50 ans environ. En outre, l 'existence d 'une importante composante pétrologène dans l 'origine du rétène, un composé généralement considéré comme un biomarqueur de la combustion de bois de résineux, donne à penser que l 'utilisation exclusive de ce composé comme indicateur de feux de forêt n 'est pas adapté pour les sédiments du DPA qui bénéficient d 'apports fluviatiles en provenance du bassin versant de la rivière de la Paix.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L¿accumulation de contaminants organiques tels que les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans le delta Peace-Athabasca (PAD) est une question clé liée au développement rapide de l¿industrie des sables bitumineux du Canada. Les incendies de forêt et l¿érosion des affleurements naturels de bitume sont deux sources importantes de HAP qui sont transportées au PAD. Par conséquent, toute tentative visant à examiner l¿impact des activités minières sur cet environnement exige une compréhension détaillée de l¿établissement des niveaux de fond de HAP. En utilisant une séquence de sédiments datés provenant d¿un lac Oxbow situé dans le PAD, nous avons appliqué, au niveau moléculaire, les mesures de radiocarbone de l¿abondance naturelle (14C) afin de distinguer les sources de HAP alkylés (fossiles par rapport à la biomasse moderne). Nous rapportons les concentrations de HAP dépassent naturellement les lignes directrices sur la qualité des sédiments et associés à des inondations. Cette recherche nous a permis de caractériser et de quantifier les contributions relatives des sources de HAP (aux niveaux de fond) dans la section Peace du PAD (90% de bitume, 10% feux de forêt).
GEOSCAN ID295479