GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMass balance of the Devon (NW), Meighen, and South Melville ice caps, Queen Elizabeth Islands for the 2012-2013 balance year
TéléchargerTéléchargements
AuteurBurgess, D O
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7692, 2014, 26 pages, https://doi.org/10.4095/295443
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/295443
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée les publications suivantes
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest; Nunavut
SNRC48G; 48H; 58G; 58H; 68G; 68H; 78G; 78H; 88G; 88H; 49; 59; 69; 79; 89; 560; 340
Lat/Long OENS-120.0000 -80.0000 84.0000 75.0000
Sujetschamps de glace; glaciers; épaisseur de la glace; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationslocation maps
ProgrammeSurveillance des variables climatiques, Géosciences de changements climatiques
LiensAmerican Meteorological Society
LiensWorld Glacier Monitoring Service
Diffusé2014 10 21
Résumé(disponible en anglais seulement)
In-situ glacier mass balance surveys were conducted across the Devon, Meighen, and South Melville ice caps in the Canadian high Arctic by Natural Resources Canada during spring, 2014. Survey results indicate positive net balance values for the Devon (NW) and Meighen ice caps (+2 and +17 cm w.e. respectively), while the South Melville ice cap experienced slightly negative mass balance (-18 cm w.e.). Results from these glacier surveys are indicative of relatively cool conditions that prevailed across this region during the summer of 2013. Associated water equivalent volume change for the Devon (NW), Meighen, and South Melville ice caps in 2012-2013 was 0.04, 0.01, and -0.009 Gt respectively resulted in a net negative contribution to global sea-level rise from these 3 sites for the 2012-2013 balance year.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Extrême-Arctique canadien renferme la plus grande masse de glace à l'extérieur des inlandsis du Groenland et de l'Antarctique. La connaissance du bilan de masse annuel des glaciers (c.àd. la différence entre les accumulations [neige] et les pertes [fonte] pour une année donnée) dans cette région fournit ainsi un indicateur robuste du changement climatique et facilite l'évaluation des contributions des glaciers et des calottes glaciaires du Canada au niveau mondial de la mer. Notre rapport contient un résumé des résultats des campagnes de mesure de 2014 du bilan massique des glaciers (représentant l'année budgétaire 2012-2013), menées par RNCan sur les calottes glaciaires Devon, Melville Sud et Meighen. Dans l'ensemble, le bilan massique des glaciers dans les îles de la Reine-Élisabeth pour l'année 2012-2013 indiquait une contribution négative à l¿élévation du niveau mondial de la mer, reflétant le temps relativement frais qui a prévalu dans cette région au cours de l'été 2013.
GEOSCAN ID295443