GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology for ground water studies on the Coastal Lowland from Deep Bay to Nanoose Harbour, Vancouver Island, British Columbia
AuteurBednarski, J
SourceCanadian Quaternary Association - Canadian Geomorphology Research Group, Conference, program and abstracts; par CANQUA-CGRG 2013 Organizing Committee; 2013 p. 57
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140217
RéunionCANQUA-CGRG 2013 Biennial Meeting; Edmonton; CA; août 18-22, 2013
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC92F/07; 92F/08
Lat/Long OENS-125.0000 -124.0000 49.5000 49.2500
Sujetselements glaciaires; dépôts glaciaires; glaciation; antecedents glaciaires; topographie glaciaire; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Quaternaire
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
Résumé(non publié)
Dans les basses terres de Nanaimo, dans la partie est de l'île de Vancouver, la dépendance aux eaux souterraines pour les besoins en eau potable est complète. L'eau souterraine est présente dans un agencement complexe et mal compris de sédiments non consolidés et de socle rocheux fracturé. La Commission géologique du Canada évalue cette ressource par la cartographie de la géométrie 3D des sédiments non consolidés et des fractures du socle rocheux ainsi que par une modélisation hydrogéologique. Le présent article offre une courte description des matériaux superficiels contenus dans la région d'étude en se fondant sur une nouvelle cartographie des matériaux superficiels, des forages, des levés de sismique-réflexion et les journaux de forage de puits d'eau.
Le mort-terrain est en général épais de plus de 100 m par endroits et les contacts avec le socle se situent sous le niveau de la mer actuel. Néanmoins, l'épaisseur des sédiments non consolidés est aussi variable, comme l'indique la présence de nombreux affleurements du socle rocheux dans l'ensemble de la région. Dans les basses terres de Nanaimo, les matériaux superficiels rendent compte d'une longue interaction entre des conditions glaciaires et non glaciaires et de l'effet superposé d'une variabilité du niveau de la mer.
Il est bien établi que cette région a été traversée par des glaciers au moins deux fois et que des sédiments non glaciaires de la période intermédiaire sont présents par endroits (Dawson, 1890; Clapp, 1914). La glaciation de la partie centre est de l'île de Vancouver a mis en jeu des glaces de deux sources : celles de source locale associées aux glaciers de vallée et de piedmont issus des chaînons insulaires de direction nord-ouest et celles de l'Inlandsis de la Cordillère en provenance de la Chaîne côtière sur le continent. La configuration de l'avant-dernière avancée, celle de Dashwood, n'est pas connue, mais présentait vraisemblablement un caractère semblable à celle de l'avancée finale, celle de Vashon. Au cours de l'avancée de Vashon, un lobe de piedmont de l'Inlandsis de la Cordillère s'est écoulé vers le sud-est en empruntant le détroit de Georgia et a empiété sur le flanc est de l'île de Vancouver où il est entré en contact avec les glaciers locaux. Des dépôts glaciomarins fossilifères associés aux deux avancées glaciaires indiquent de hauts niveaux de la mer au cours des phases d'avancée et de recul. Le Sable de Quadra, une vaste unité d'épandage fluvioglaciaire déposée au front du glacier lors de l'avancée de Vashon dans la dépression du détroit de Georgia, est l'un des plus importants aquifères des basses terres de Nanaimo. Au cours du pléniglaciaire de la dernière glaciation, l'Inlandsis de la Cordillère a recouvert la majeure partie des chaînons insulaires et s'est écoulé vers le sud-ouest d'un côté à l'autre de l'île de Vancouver. La déglaciaition a été caractérisée par un amincissement de la glace et ultimement par la séparation du lobe de la Cordillère des glaciers de vallée de l'île. Une fois la séparation réalisée, des terrasses et des deltats fluvioglacaires de contact glaciaire se sont accumulés le long des marges glaciaires en recul. Éventuellement, la mer a envahi les terres depuis le sud-est et des deltas fluvioglaciaires se sont érigés dans une mer potglaciaire de haut niveau, atteignant 150 m au-dessus du niveau de la mer actuel. Dans des vallées, comme celle de la rivière Englishman, les glaciers locaux de vallée semblent s'être maintenus et ont même avancé lors du recul du lobe de la Cordillère. Une fois la déglaciation complétée, le niveau de la mer a chuté rapidement et les deltas et terrasses fluvioglaciaires se sont retrouvés suspendus sur les flancs montagneux. Lorsque l'apport de sédiments était suffisait, les principaux cours d'eau ont érigé des deltas dans des eaux au niveau progressivement plus bas. Dans d'autres endroits, des cours d'eau transversaux ont traversé les basses terres, soit en créant des terrasses dans les dépôts glaciaires préexistants ou bien en creusant d'étroits canyons dans le socle rocheux. Un till de surface à cailloux s'étend à la majeure partie des interfluves horizontales. Cependant, sous la limite marine, le till a été en partie remanié par l'action des eaux marines ou recouvert par des sables et silts marins dans les secteurs mal drainés. Des alluvions récentes sont confinées aux tronçons inférieurs des grands cours d'eau.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Une étude détaillée de la géologie de surface de la côte est de l'île de Vancouver de Deep Bay pour le port de Nanoose, Colombie-Britannique a été entrepris dans le cadre du projet d'évaluation des eaux souterraines Nanaimo plaine. Ce document décrit les résultats de l'étude et présente une carte de la géologie de surface incorporant la stratigraphie pléistocène dérivé de nouvelles enquêtes de sismique réflexion, des forages et des données de puits d'eau existants. La couverture sédimentaire consolidée est supérieure à 100 m d'épaisseur dans des endroits avec la plupart des dépôts provenant de deux glaciations précédentes qui sont séparés par des sédiments fluviaux et maritimes non glaciaires. Sédimentation Major a également eu lieu dans les vallées immédiatement après la dernière glaciation, un temps de chute rapide du niveau de la mer et l'eau de fonte abondante. Alluvions modernes se limite à la partie inférieure des grandes rivières.
GEOSCAN ID295198