GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreReconnaissance surficial geology, Joe Lake, Nunavut, NTS 66-J, south half
TéléchargerTéléchargements
AuteurSt-Onge, D A; Kerr, D E
SourceCommission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada 194, 2014, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/295191
Image
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Éditionprelim.
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/295191
Cartes1 carte
Info. cartedépôts meubles, 1/125,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator, zone TUM 14 (NAD83)
Mediaen ligne; numérique
Liensreadme
Formatspdf; rtf; shp; xml; xls; jpg; JPEG2000
ProvinceNunavut
SNRC66J/01; 66J/02; 66J/03; 66J/04; 66J/05; 66J/06; 66J/07; 66J/08
Lat/Long OENS-100.0000 -98.0000 66.5000 66.0000
Sujetselements glaciaires; dépôts glaciaires; topographie glaciaire; tills; sables; graviers; dépôts glaciolacustres; dépôts fluvioglaciaires; dépôts glaciomarins; dépôts organiques; alluvions; colluvions; dépôts éoliens; dépôts lacustres; moraines; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
ProgrammeGestion de programme de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2014 11 10
RésuméPour établir la distribution et la nature des sédiments de surface et l'histoire glaciaire du secteur du lac Joe, nous avons entrepris des études préliminaires de la géologie de surface en analysant des photos aériennes et un ensemble limité d'anciennes et de nouvelles données de terrain. La zone occidentale est en grande partie caractérisée par des formes de relief de till profilé qui indique que l'écoulement glaciaire s'est fait vers le nord-nord-ouest à nord. A certains endroits des drumlinoïdes plus anciens vers le nord-nord-est sont traversés par le dernier écoulement glaciaire vers le nord-nord-ouest. Des caractéristiques semblables se manifestent dans la moitié est, mais elles sont plus subtiles. Des zones de till bosselé sont présentes et associées à des crêtes morainiques longitudinales qui, pour la plupart, se sont formées le long de l'écoulement glaciaire. Des corridors d'eau de fonte sous-glaciaire s'écoulant vers le nord et formés d'eskers, de till lessivé, de résidus de blocs et de substratum rocheux décapé, traversent le secteur en entier. Des deltas glaciomarins, des plages et les sédiments qui y sont associés s'élèvent à jusqu'à 160-170 m au-dessus du niveau de la mer dans la région ouest. On les trouve de façon plus constante à 160 m au-dessus du niveau de la mer dans la moitié est, où ces sédiments recouvrent une grande partie du till à plus faible altitude. La constance d'altitude des deltas glaciomarins implique un retrait rapide du front glaciaire relatif au relèvement isostatique. Il y a des preuves de milieux glaciolacustres à des altitudes de 170 à 180 m dans le sud-ouest, mais il faudra étudier ce secteur davantage pour déterminer l'étendue de ces milieux.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La carte représente les matériaux de surface et les formes connexes du relief, laissés par le retrait des derniers glaciers qui ont recouvert la région. La géologie des formations superficielles est fondée sur l'interprétation de photos aériennes et sur certains travaux sur le terrain. Les travaux ont été entrepris afin d'offrir de nouvelles connaissances géologiques et une meilleure compréhension de la répartition, de la nature et de l'histoire glaciaire des matériaux superficiels. Ils contribuent à l'efficacité de la prospection minérale et soutiennent le processus de prise de décisions éclairées pour la mise en valeur des ressources et l'utilisation des terres.
GEOSCAN ID295191