GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRegional Vs30 model for the St. Lawrence Lowlands, eastern Canada
AuteurNastev, M N; Parent, M P; Benoit, N B; Ross, M R; Howlett, D
SourceGeorisk vol. 10, issue 3, 2016 p. 200-212
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140211
ÉditeurTaylor & Francis
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec; Ontario
SNRC31G; 31H; 31I; 21L; 21G
Lat/Long OENS -76.0000 -70.0000 47.0000 45.0000
Sujetsondes transversales; ondes sismiques; établissement de modèles; vitesse des ondes sismiques; sédiments marins; géophysique
Illustrationslocation maps; 3-D models; graphs; plots; histograms
ProgrammeEvaluation quantitiative du risque, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
Shear-wave velocity of the top 30 m, VS30, is commonly used for prediction of the seismic site response. This paper presents development, validation and uncertainty assessment of a regional VS30 model based on a combination of simplified 3D geology and statistically representative velocity values. Results identify soft marine sediments in deep sedimentary basins as zones most
susceptible to seismic shaking. Compared to the available urban-scale seismic zonation studies, the regional model showed a success rate of roughly 64% in predicting local site category. The standard deviation was in average 30% of the expected VS30 value.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Trois méthodes régionales pour la cartographie indirecte de la vitesse de l'onde de cisaillement (paramètre géophysique relié à la dureté des sol) ont été appliquées: la géologie de surface, la pente topographique et le modèle géologique simplifiée de en 3D. De données disponibles pour la vitesse de l'onde de cisaillement ont été combinées pour améliorer la précision. Les cartes finales de zonage sismique ont été générées avec une résolution de 500 m et comparées avec les zonages sismiques détaillées à l'échelle urbaine. La validation a démontré que le procédé de modélisation géologique 3D en combinaison de valeurs représentatives de Vs est de loin supérieur dans la prédiction des effets du site. Le taux de réussite est d'environ 70%, et dans 95% des cas dans une plage de ±1 de la classe de sol.
GEOSCAN ID295182