GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePorphyry indicator minerals in subglacial tills of the Canadian Cordillera
AuteurFerbey, T; Plouffe, A; Hashmi, S; Ward, B C
SourceGeological Society of America 2014, abstracts; par Geological Society of America; Geological Society of America, Abstracts With Programs 277-9, 2014 p. 1
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140207
ÉditeurGeological Society of America
RéunionGeological Society of America Annual Meeting; Vancouver; CA; Octobre 19-22, 2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatshtml
ProvinceColombie-Britannique
SNRC93A; 93B
Lat/Long OENS-124.0000 -120.0000 53.0000 52.0000
Sujetséléments d'indice; gisements porphyriques; tills; géochimie du till; mines; minéralisation; écoulement glaciaire; directions des mouvements de la glace; assemblages de minéraux; glaciation; Mine Gibraltar ; géochimie; Quaternaire
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
Des levés d'orientation du till pour des minéralisations de type porphyrique, réalisés dans le voisinage de deux mines (Gibraltar et Mount Polley) et d'un prospect mis en valeur (Woodjam) dans le centre sud de la Colombie-Britannique, ont permis de définir des indicateurs géochimiques et minéralogiques de ce type de minéralisation dans le till sous-glaciaire. L'aire de dispersion des matériaux détritiques peut être définie par un enrichissement en Cu et Au dans les fractions des argiles (<0,002 mm) et du silt+argiles (<0,063 mm) du till à l'aide de méthodes de détermination partielle (eau régale combinée à une nalyse par spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif [ICP-MS]) et quasi totale (fusion de métaborate/tétraborate de lithium combinée à une analyse par spectrométrie d'émission à plasma à couplage inductif [ICP-ES] et spectrométrie de masse [MS]). Les minéraux caractéristiques du minerai (chalcopyrite, or) et de l'altération (épidote, tourmaline, jarosite) des minéralisations de type porphyrique ont été récupérés des mêmes échantillons de till dans la fraction granulométrique de 0,25-0,50 mm ainsi que dans les fractions de densité >2,8-3,2 et >3,2. Les données montrent que 1) les indicateurs sont plus abondants à proximité des minéralisations que dans les régions environnantes, 2) il y a une variabilité dans l'abondance des indicateurs entre les sites d'étude, 3) le contraste dans les comptes de grains de minéraux au sein d'un site d'étude est significatif et 4) les comptes élevés de minéraux métalliques coïncident généralement avec les valeurs élevées des concentrations de substances utiles. La reconstitution des écoulements glaciaires dans le centre sud de la Colombie-Britannique révèle l'existence de deux phases principales de mouvements glaciaires. Un épisode d'écoulement de direction ouest'sud-ouest dans la chaîne Cariboo vers le fleuve Fraser s'est produit au début de la glaciation et a été suivi d'un épisode d'écoulement vers le nord-ouest, survenu probablement au pléniglaciaire, lié à la formation d'une ligne de partage glaciaire aux environs de 52° de latitude Nord. Les indicateurs de minéralisations de type porphyrique ont été dispersés de <1 km à 5 km au moins dans les deux directions d'écoulement glaciaire ce qui a engendré des configurations de dispersion en forme d'éventail. Bien que les concentrations de substances utiles dans le till puissent être associées à plusieurs types de minéralisations, une association minérale spécifique a plus de chance d'être rattachée à un type de gîte particulier. Une combinaison de la minéralogie et de la géochimie du till fournit une occasion de prospecter les terrains anciennement englacés à la recherche de gîtes porphyriques.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Cette présentation sera un résumé des résultats les plus récents obtenus dans le câdre d'un projet IGC-4 de la Commission géologique du Canada. Il sera démontré que certains minéraux de la grosseur d'un grain de sable sont présents dans des sédiments glaciaires et peuvent être utilisés pour détecter de potentielles mines associées à de grandes intrusions composées de roches similaires au granite.
GEOSCAN ID295171