GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEvidence for protracted High Arctic large igneous province magmatism in the central Sverdrup Basin from stratigraphy, geochronology, and paleodepths of saucer-shaped sills
AuteurEvenchick, C A; Davis, W J; Bédard, J H; Hayward, N; Friedman, R M
SourceGeological Society of America Bulletin 2015 p. 1-25, https://doi.org/10.1130/B31190.1
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140193
ÉditeurGeological Society of America
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1130/B31190.1
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC69D/13; 69E/04; 69F; 69G/02; 69G/03; 69G/04; 69G/05; 79E/09; 79E/16; 79H/01; 79H/02; 79H/07; 79H/08
Lat/Long OENS-106.0000 -99.0000 79.5000 77.7500
Sujetsanalyses stratigraphiques; stratigraphie systématique; roches sédimentaires; magmatisme; roches ignées; datations au uranium-plomb; datation au uranium-plomb; roches magmatiques; Bassin de Sverdrup ; Formation de Beaufort ; Groupe d'Eureka Sound ; Formation de Kanguk ; Formation d'Hassel ; Formation de Christopher ; Formation d'Isachsen ; Formation de Deer Bay ; Formation de Ringnes ; Formation de Mcconnell ; Formation de Jameson Bay ; Formation de King Christian ; géochronologie; stratigraphie; Cénozoïque; Tertiaire; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique; Paléozoïque
Illustrationslocation maps; photographs; stratigraphic columns; plots; tables; Concordia diagrams
ProgrammeLIP de l'haut-Arctique de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(disponible en anglais seulement)
Field evidence, map compilation, geochemistry, geochronology, and potential field data document six intervals of Cretaceous magmatism in the central Sverdrup Basin. These are: (1) Hauterivian (ca. 130 Ma) volcaniclastic deposition in the lower Isachsen Formation; (2) 126.6 ± 1.2 Ma (U-Pb zircon) gabbroic intrusion; (3) 120.8 ± 0.8 Ma (U-Pb baddeleyite) diabasic intrusion; (4) 105.40 ± 0.22 Ma (U-Pb detrital zircon) pyroclastic deposition at the top of the Invincible Point Member, Christopher Formation; (5) upper Albian (ca. 103 Ma) pillow and hydroclastic breccia in the upper Christopher Formation; and (6) uppermost Albian (ca. 101 Ma) volcanic breccia and scoria in the Hassel Formation. Whole-rock geochemical data show that these magmatic rocks are similar to previously documented High Arctic large igneous province tholeiitic basalts, but analyses of fresh glass in tuffs reveal evolved ferroandesite to dacite compositions not recorded in whole-rock data. Approximate ages of saucer-shaped sills inferred from the relationship of sill width to depth of emplacement suggest at least three intervals of sill emplacement between 130 and 120 Ma. The new data show that volcanism in the Sverdrup Basin was of greater spatial extent, and that magmatism occurred more frequently, than was previously recognized. Comparison of the new central Sverdrup Basin data and interpretations with other data sets from the Sverdrup Basin, Svalbard, and Franz Josef Land suggests that High Arctic large igneous province magmatism occurred over a more extended period of time in the central Sverdrup Basin than in other regions.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'évolution géologique de l'océan Arctique entre les îles de l'Arctique canadien, l'Alaska, l'Arctique norvégien et la Sibérie est incertaine parce que les méthodes classiques pour déterminer la chronologie et la géométrie de formation du nouveau bassin océanique ne peuvent pas être appliquées avec certitude. La création d'un nouveau bassin océanique s'accompagne de la formation de roches ignées; par conséquent, la connaissance des types et des âges des roches ignées dans l'Arctique canadien pourrait permettre de comprendre l'évolution de l'océan Arctique. Dans cet article, on documente et interprète la présence nouvellement relevée de roches ignées sur l'île Ellef Ringnes, au Nunavut, et on compare ces roches à d'autres roches ignées que l'on trouve dans l'Arctique. Il s'agit, notamment, de roches volcaniques issues de l'extrusion de magma à la surface de la Terre et de roches intrusives formées par solidification de magma sous la surface. Six périodes d'activité magmatique s'étendant de 101 à 130 millions d'années sont documentées. Les âges comprennent des périodes d'activité magmatique non relevée dans d'autres régions de l'Arctique.
GEOSCAN ID295149