GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreStratigraphy and hydrothermal alteration of the Ming Cu-Au volcanogenic massive-sulphide deposit, Baie Verte Peninsula, Newfoundland
TéléchargerTéléchargements
AuteurPilote, J -L; Piercey, S J; Mercier-Langevin, P
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2014-7, 2014, 21 pages, https://doi.org/10.4095/295145
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/295145
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerre-Neuve-et-Labrador
SNRC12H/16
Lat/Long OENS-56.1397 -56.0217 49.9317 49.8658
Sujetsaltération; altération hydrothermale; analyses stratigraphiques; corrélations stratigraphiques; gîtes minéralogiques; gisements minéraux; minéralisation; cuivre; or; zinc; gîtes volcanogènes; sulfures; gîtes sulfureux; déformation; Groupe de Pacquet Harbour ; géologie économique; stratigraphie; Paléozoïque; Ordovicien
Illustrationslocation maps; stratigraphic columns; photographs; photomicrographs; cross-sections
ProgrammeÉtude des gîtes de sulfures massifs volcaniques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Diffusé2015 01 08
RésuméLe gisement de Cu-Au-(Zn-Ag) de Ming, un gisement de sulfures massifs volcanogènes de type bimodal mafique du Cambro-Ordovicien, est un exemple type de gîte de sulfures massifs volcanogènes enrichi en métaux précieux des Appalaches. L'éponte inférieure du gisement est constituée d'au moins trois unités distinctes de roches volcaniques et volcanoclastiques felsiques. L'éponte supérieure immédiate est hétérogène du point de vue lithologique et est constituée de roches volcanoclastiques très silicifiées et de siltstone volcanogène riche en magnétite. Trois générations de filons-couches et de dykes mafiques à intermédiaires pénètrent le gisement et ont des signatures lithogéochimiques distinctes; on estime que ces intrusions sont liées génétiquement aux roches mafiques de la séquence de couverture ophiolitique qui surmonte le gisement.
Le gisement de Ming compte des associations distinctes de minéraux d'altération hydrothermale, notamment les suivantes : chlorite-quartz-épidote, séricite-quartz-mica vert, quartz-pyrite et grenat manganésifère-calcite. Les autres phases secondaires de moindre importance comprennent la biotite, la trémolite et la magnétite. Une zone riche en cuivre, constituée principalement de chalcopyrite, de pyrrhotite et de pyrite avec une petite quantité de sulfosels de Bi-Te et de sphalérite, dans des roches volcaniques felsiques présentant une forte altération à chlorite-quartz-épidote, se trouve entre 50 et 100 m sous la principale lentille de sulfures et représente la zone d'échappement des fluides de haute température du système hydrothermal de Ming. Une surimpression de biotite métamorphique est omniprésente dans les roches felsiques de l'éponte inférieure et représente une altération à K-Fe-(Mg) métamorphisée au faciès des schistes verts supérieur.
Malgré la remobilisation locale des sulfures produite par la déformation et le métamorphisme, la relation entre les roches encaissantes, les associations minérales d'altération et leur répartition spatiale, ainsi que le minerai plaident fortement en faveur d'une origine syngénétique pour les zones de sulfures et leurs métaux communs et précieux, ce qui donne à penser que les fluides minéralisateurs responsables du dépôt des sulfures massifs volcanogènes à la mine Ming étaient intrinsèquement enrichis en métaux précieux.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Le riche gisement Ming de métaux de base (Cu, Zn, Pb) et précieux (Au et Ag) qui appartient au district minier Rambler à Terre-Neuve est associé à une série d'unités volcaniques et volanoclastiques modifiées, mises en place pendant l'Ordovicien précoce, il y a 487 millions d'années, et qui ont régulé la formation et l'emplacement des lentilles minéralisées. On peut utiliser l'environnement particulier, les divers assemblages d'altérations et de lentilles minéralisées, et de zonalités des métaux définis dans la présente étude pour s'orienter vers des environnements prospectifs en profondeur. Les événements tectoniques ont transformé la géométrie réelle du gisement, mais les caractéristiques primaires sont largement préservées dans de tels environnements.
GEOSCAN ID295145