GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSeismic velocities and composition of the Canadian crust
AuteurPostlethwaite, B; Bostock, M G; Christensen, N I; Snyder, D B
SourceTectonophysics 2014 p. 1-12, https://doi.org/10.1016/j.tecto.2014.07.024
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140182
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.tecto.2014.07.024
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Sujetsinterpretations sismiques; vitesse des ondes sismiques; levés sismiques; croûte continentale; géophysique
Illustrationslocation maps; plots; profiles
ProgrammeGestion de programme de la province de Rae, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Afin d'étudier les variations de la structure et la composition de la croûte, nous avons analysé environ 80 000 sismogrammes télésismiques des ondes P, enregistrés par 343 stations à bande large, distribuées partout sur la masse continentale du Canada. Ces données sont regroupées selon leur lenteur horizontale et déconvoluées simultanément en fonctions de récepteur. Nous appliquons des méthodes d'empilement pour obtenir des estimations du rapport de vitesses crustales brutes VP/VS et de l'épaisseur, H, de cet ensemble de données de fonctions de récepteur, en supposant localement une structure unidimensionnelle. Ces paramètres de la croûte sont analysés ensemble avec une compilation d'estimations de vitesse et d'épaisseur tirées d'expériences antérieures avec source active et des modèles globaux d'épaisseur de la croûte pour étudier des modèles concurrents de la composition et de l'évolution de la croûte. L'épaisseur de la croûte varie entre 25 et 48 km avec une moyenne pondérée par l'aire de 37 km pour l'ensemble des stations. Les estimations VP/VS varient de1,65 à 1,95 et montrent une tendance systématique à la hausse depuis le nord-ouest jusqu'au sud-est à travers les Provinces de Churchill, du Supérieur et de Grenville. L'analyse des conversions intracrustales montre peu de preuve d'une discontinuité de Conrad bien définie et étendue, bien que la partie basse de la croûte semble être plus transparente aux ondes télésismiques converties que la partie supérieure de la croûte. Cette observation est contraire à ce que nous indique la réflectivité des ondes P dans plusieurs études avec source active, mais elle pourrait être réconciliée par la présence d'une longueur totale d'hétérogénéité inférieure à 800 m. Les observations du rapport VP/VS et des contraintes sur VP tirées d'études avec des sources actives sont comparées avec les mesures en laboratoire pour des types de roches crustales communes et nous avons conclu qu'elles concordaient avec des compositions globales entre le gneiss granitique et la diorite. Notre ensemble de données ne reproduit pas les variations systématiques publiées antérieurement de l'épaisseur de la croûte et l'évolution de VP/VS en fonction de l'âge, qui provenaient d'un ensemble de données globales.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Pour comprendre les endroits très profonds d'où proviennent les diamants et les métaux économiquement importants, nous devons cartographier ces profondeurs à l'aide de méthodes géophysiques basées sur l'observation des variations de la vitesse des ondes sismiques ou des variations de densité déduites de petits changements du champ de gravité observé. Dans cet article, nous estimons l'épaisseur de la croûte terrestre, peu dense et dans laquelle les ondes se déplacent à une vitesse relativement faible, afin d'en soustraire l'effet et ainsi déceler les variations plus profondes dans le manteau. Dans cette compilation, nous estimons à la fois l'épaisseur et la vitesse moyenne des ondes dans la croûte à 343 lieux à travers le Canada, nous les comparons aux résultats d'études antérieures et nous les extrapolons à travers les grandes provinces géologiques du Canada. Des études de suivi en cours portant sur le manteau et exploitant les ondes sismiques et les variations de la gravité pourront se fonder sur ces résultats.
GEOSCAN ID295137