GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTriassic stage boundary definition using an integrated biostratigraphy, magnetostratigraphy, chemostratigraphy and geochronology in marine strata of Guandao section, Nanpanjiang Basin, south China
AuteurStepchinski, L; Lehrmann, D J; Orchard, M J; Montgomery, P; Altiner, D; Payne, J L
SourceGeological Society of America, Abstracts With Programs no. 11, no. 10, 2014 p. 33
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140181
ÉditeurGeological Society of America
RéunionGeological Society of America, South-Central Section - 48th Annual Meeting; Fayetteville; US; mars 17-18, 2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
Medianumérique
Formatspdf
Lat/Long OENS 106.0000 106.5000 25.0000 24.5000
Sujetsbiostratigraphie; levés magnétiques; datation radiométrique; études des isotopes stables; isotopes; géochimie des roches totales; interprétations magnétiques; isotopes de carbone; datation au uranium-plomb; tufs volcaniques; zircon; analyse du bassin; géochimie; géochronologie; géophysique; paléontologie; sédimentologie
ProgrammeBassin de Sverdrup de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
La chronostratigraphie de la coupe de Guandao a servi de base à de nombreuses études sur l'extinction de la fin du Permien et le rétablissement biotique subséquent dans le sud de la Chine. La coupe de Guandao est continue de la limite Permien-Trias jusqu'au Trias supérieur et on y trouve des conodontes et des foraminifères en abondance, une signature magnétique primaire, des excursions de la courbe de composition isotopique du carbone reconnues à l'échelle globale, ainsi que plusieurs horizons de cendre volcanique datés.
Les conodontes permettent une délimitation grossière en étages, sous-étages et nombreuses biozones de l'Étage Changhsingien du Permien tardif jusqu'à l'Étage Carnien du Trias tardif. Comme indicateurs des limites d'étages et de sous-étages, nous avons utilisé les apparitions et disparations des taxons de conodontes suivants : Changhsingien-Griesbachien, première occurrence de Hindeodus parvus; Griesbachien-Dienérien, dernière occurrence de H. parvus, première occurrence de Neospathodus dieneri; Dienérien-Smithien, dernière occurrence de Ns. dieneri, Ns. cristagalli, première occurrence de Ns. pakistanensis, Novispathodus waageni; Smithien-Spathien, première occurrence de Ns. crassatus, Spathicuspus spathi, Spathien-Aégéen, première occurrence de Chiosella gondolelloides, Cs. timorensis; Aégéen-Bithynien, dernière occurrence de Triassospathodus homeri, première occurrence de Nicoraella germanica, Ni. Kockeli; Bithynien-Pelsonien, dernière occurrence de Neogondolella regalis; Pelsonien-Illyrien, dernière occurrence de Paragondolella bulgarica, première occurrence de Pg. excelsa; Illyrien-Fassanien, première occurrence de Budurovignathus trumpyi, Ng. trammeri; Fassanien-Longobardien, première occurrence de Bv. mungoensis; Longobardien-Cordévolien, première occurrence de Quadralella polygnathiformis.
Cette coupe renferme de nombreuses inversions de la polarité magnétique où les intervalles du Smithien-Spathien, Aégéen-Bithynien et Longobardien-Cordévolien sont principalement caractérisés par des zones de polarité normale et ceux du Griesbachien supérieur-Smithien inférieur, Spathien supérieur et Pelsonien par des zones de polarité inverse. Des excursions négatives de grande amplitude de la courbe de composition isotopique du carbone caractérisent le Trias inférieur et l'Anisien basal. La configuration d'ensemble des inversions magnétiques est compatible avec celle des coupes européennes et les excursions de la courbe de composition isotopique du carbone ont été corrélées à l'échelle globale. Plusieurs horizons de tuf volcanique permettent de délimiter la limite Permien-Trias et la limite Spathéen-Aégéen dans la coupe de Guandao et dans l'ensemble du bassin. L'analyse U-Pb haute résolution de zircons dans les roches volcaniques nous fournit un âge fiable de 247,2 Ma pour la limite Spathéen-Aégéen du Trias.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La section Guandao, dans le sud de la Chine, présente une strate continue de roche correspondant à la majeure partie de la période du Trias, et comprend une abondance de conodontes et de foraminifères, une signature magnétique primaire dans la roche, des excursions des isotopes du carbone mondialement connues, et plusieurs horizons de cendres volcaniques datés à l'aide de méthodes radiométriques. L'analyse des conodontes permet de délimiter de façon générale les étages, les sous-étages, et nombre de biozones, du Permien tardif au Trias tardif. L'intégration d'ensembles de données paléontologiques, physiques et chimiques permet d'établir une norme mondiale pour les études portant sur l'échelle de temps.
GEOSCAN ID295136