GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePrésence et origine du gaz naturel dissous dans l'eau souterraine dans la région de St-Édouard (Québec)
AuteurRivard, C; Bordeleau, G; Lavoie, D; Lefebvre, R; Aznar, J -C; Mort, A; Lamontagne, C
SourceCongrès de l'Acfas, résumés; 2014.
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140135
ÉditeurACFAS
Réunion83e Congrès de l'Acfas; Rimouski; CA; mai 25-29, 2014
Documentlivre
Lang.français
Mediaen ligne; numérique
Formatshtml
ProvinceQuébec
SNRC21L/12
Lat/Long OENS -72.0000 -71.5000 46.7500 46.5000
Sujetshydrocarbures; capacité de production d'hydrocarbures; schistes; gaz; eau souterraine; ressources en eau souterraine; etudes de l'environnement; effets sur l'environnement; combustibles fossiles; géologie marine; hydrogéologie; géologie de l'environnement
ProgrammeGas de schiste - les eaux souterraines, Géosciences environnementales
RésuméLe shale de l'Utica, situé dans les Basses-Terres du St-Laurent, présente un potentiel gazier et l'industrie s'y est intéressé de 2007 à 2010, jusqu'à ce que le moratoire soit décrété. En tout, 29 puits y ont été forés, dont 18 ont été fracturés. La Commission géologique du Canada a débuté un projet en 2012 dans la région de St-Édouard pour étudier les impacts que pourraient avoir le développement des gaz de shale sur les aquifères peu profonds. Cette étude comporte quatre volets (géochimique, géomécanique, géophysique, hydrogéologique), de façon à synthétiser et intégrer de nombreuses données multi-sources afin de comprendre le comportement du système hydrogéologique dans son ensemble.
Les résultats d'analyses géochimiques d'eau souterraine dénotent la présence de méthane presque partout dans la région, mais à des concentrations très variables. Quelques échantillons d'eau montrent la présence de propane, ce qui suggère une composante thermogénique. Les résultats de gaz dans le sol fournissent des indications similaires. Les analyses isotopiques disponibles indiquent que le gaz dissous dans l'eau serait d'origine mixte, c'est-à-dire formé d'un mélange de gaz biogénique et thermogénique. L'analyse géochimique de carottes de forage (< 50 m) démontre que le socle rocheux près de la surface renferme des hydrocarbures et pourrait constituer la source de gaz (thermogénique et biogénique). D'autres analyses sont planifiées afin d'identifier plus précisément l'origine des gaz.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce résumé permettra de présenter des données de géochimie préliminaires dans l'eau souterraine, les sols et le roc qui ont été récoltées jusqu'à maintenant dans ce projet (programme Géoscience Environnementale). Un des objectifs de l'étude est d'identifier l'origine du gaz trouvé un peu partout dans l'eau souterraine de la région d'étude (St-Édouard-de-Lotbnière, à environ 65 km au sud-ouest de Québec). Nous avons des indices, mais nous ne pouvons pas encore déterminer l'origine du gaz des échantillons d'eau avec certitude. C'est ce que nous expliquerons.
GEOSCAN ID294858