GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreFacies, provenance and paleoclimate interpretation using spectral gamma logs: application to the Lower Cretaceous of the Scotian Basin
AuteurGould, K M; Piper, D J W; Pe-Piper, G; MacRae, A
SourceMarine and Petroleum Geology vol. 57, 2014 p. 445-454, https://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2014.06.008
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140093
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2014.06.008
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS-61.0000 -52.0000 46.0000 42.0000
Sujetsanalyses spectrales; spectroscopie à rayons gamma; diagraphie par rayons gamma; faciès; faciès sédimentaires; paléoenvironnement; paléoclimats; géologie marine; combustibles fossiles; géophysique; Mésozoïque; Crétacé
Illustrationslocation maps; stratigraphic sections; tables; plots
ProgrammeAnalyse de bassin et ressources géoscientifiques, Géoscience en mer
Résumé(non publié)
Dans certains contextes, la diagraphie gamma spectrale s'avère utile pour la corrélation de puits, l'identification de faciès sédimentaires et l'interprétation des paléoclimats dans l'arrière-pays. Dans le bassin Néo-Écossais, nous avons pris avantage de la disponibilité des résultats de centaines d'analyses géochimiques de grès et de shales extraits de carottes classiques pour mettre à l'épreuve les relations établies entre les éléments K, U et Th mesurés par spectrométrie gamma spectrale et les faciès sédimentaires. Ces éléments s'avèrent également utiles pour caractériser la provenance des sédiments dans différentes parties du bassin. Les données géochimiques et les données de spectrométrie gamma spectrale montrent toutes deux de subtiles différences dans les concentrations de K, U et Th au sein des différents lithofaciès, telles qu'un rapport Th/U plus élevé dans les faciès à faible taux de sédimentation, mais elles ne sont pas suffisamment caractéristiques pour identifier le lithofaciès d'un quelconque intervalle inconnu. Le principal facteur régissant l'abondance de ces éléments est l'effet de la granulométrie, en fait la proportion de sable par rapport à celle de boue dans le sédiment. Les sources volcaniques présentent un rapport K/Th élevé et, par conséquent, les sédiments de l'Albien précoce, qui renferment un contenu relativement important de débris volcaniques, affichent des rapports K/Th relativement élevés. Dans les successions distales à tendance argileuse, l'effet de la granulométrie est suffisamment faible pour que les variations de nature climatique du rapport Th/K puissent être reconnues dans dans l'intervalle du Crétacé précoce, où le rapport est plus élevé dans les périodes marquées par une météorisation dans des conditions humides sur le continent. Les variations du rapport Th/K dans le temps sont dans les grandes lignes semblables à celles que l'on a identifiées dans des coupes de l'Europe de l'Ouest, notamment en ce qui concerne les événements humides de l'Hauterivien sommital et de l'Aptien sommital. Dans l'ensemble, cette étude fournit une évaluation des avantages et des pièges liés à l'utilisation des diagraphies gamma spectrales dans une succession deltaïque.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Pour la présente étude, nous avons évalué l'utilisation de diagraphies de spectres gamma comme indicateurs d'environnement de dépôt de sédiments dans un bassin pétrolier, et nous avons aussi fourni des renseignements sur le climat de la Nouvelle-Écosse à l'époque où le pétrole au large et les roches réservoirs s'accumulaient.
GEOSCAN ID294800