GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe impact on geological and hydrogeological mapping results of moving from ground to airborne TEM
AuteurSapia, V; Viezzoli, A; Jorgensen, F; Oldenborger, G A; Marchetti, M
SourceJournal of Environmental and Engineering Geophysics vol. 19, no. 1, 2014 p. 53-66, https://doi.org/10.2113/JEEG19.1.53
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140031
ÉditeurEnvironmental and Engineering Geophysical Society
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.2113/JEEG19.1.53
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceManitoba
SNRC62G/03; 62G/04; 62G/05
Lat/Long OENS-100.0000 -99.0000 49.5000 49.0000
Sujetseau souterraine; régimes des eaux souterraines; écoulement de la nappe d'eau souterraine; ressources en eau souterraine; cartographie électromagnétique; levés électromagnétiques; hydrogéologie; géophysique
Illustrationslocation maps; images; profiles
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
Résumé(non publié)
Au cours des 30 dernières années, les systèmes électromagnétiques aéroportés ont été utilisés à de nombreuses fins en exploration des eaux souterraines. Cette contribution de la géophysique aéroportée à la cartographie des ressources en eau souterraine ainsi qu'aux évaluations de la qualité et à la gestion de l'eau a considérablement augmenté au cours des 10 dernières années, démontrant ainsi comment ces systèmes sont adaptés aux levés efficaces et à grand échelle des eaux souterraines. L'une des principales raisons de leur popularité réside dans la rapidité et le faible coût d'acquisition de jeux de données couvrant de grandes étendues, lesquels peuvent être utilisés à différentes fins. Dans le présent article, nous mettons en oeuvre une simulation simple, quoique rigoureuse, montrant les incidences d'un jeu de données électromagnétiques de levé aérien sur la cartographie hydrogéologique, en établissant des comparaisons avec la situation où l'on ne possède qu'un jeu de données électromagnétiques transitoires de levé au sol et celle où l'on se base uniquement sur des puits. Nous commençons avec un levé électromagnétique aérien et simulons deux ensembles de données électromagnétiques transitoires de levé au sol : un levé haute résolution et un levé de reconnaissance. Le modèle de la résistivité électrique, qui constitue de produit géophysique final suite au traitement des données et à l'inversion, varie avec le niveau de densité des données. Nous poussons ensuite notre étude un peu plus loin en décrivant les incidences sur les modèles de sortie géologiques et hydrogéologiques, qui peuvent être dérivés de ces différents résultats géophysiques, et les conséquences potentielles sur la gestion des eaux souterraines. Différentes densités de données engendrent des différences significatives non seulement dans la résolution spatiale du modèle de sortie de la résistivité, mais aussi dans l'incertitude du modèle, la précision des interprétations géologiques et, par voie de conséquence, l'à-propos des décisions en gestion des eaux souterraines. Le jeu de données électromagnétiques de levé aérien fournit des résultats à haute résolution et des interprétations géologiques bien arrimées, ce qui se traduit par une description plus détaillée et fiable de toutes les structures géologiques. D'un autre côté, un ensemble de données à faible densité d'un levé électromagnétique transitoire au sol livre des modèles de la résistivité à faible résolution ainsi qu'une description incertaine du cadre géologique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Nous démontrons une simulation simple, mais rigoureuse, montrant l'impact des données géophysiques électromagnétiques aéroportés sur la cartographie de l'aquifère. Les résultats de la cartographie sont comparés pour les données géophysiques aéroportées, données géophysiques au sol, et les forages d'eau. Le modèle de la résistivité électrique, qui est le produit géophysique finale, change de manière significative avec différents niveaux de densité de données et l'impact sur les interprétations hydrogéologiques est critique. L'ensemble de données en vol est le seul ensemble de données qui fournit une image claire des principaux matériaux aquifères potentiels.
GEOSCAN ID293906