GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreReconstructing river discharge trends from climate variables and prediction of future trends
AuteurChen, Z; Grasby, S E
SourceJournal of Hydrology vol. 511, 2014 p. 267-278, https://doi.org/10.1016/j.jhydrol.2014.01.049
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140015
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.jhydrol.2014.01.049
Mediapapier; numérique; en ligne
Formatspdf
ProvinceAlberta
SNRC73L; 73M; 74D; 74E; 83I; 83J; 83K; 83N; 83O; 83P; 84A; 84B; 84C; 84F; 84G; 84H
Lat/Long OENS-118.0000 -110.0000 58.0000 54.0000
Sujetsrivières; taux de décharge; réseaux de circulation de l'eau; niveaux d'eau; hydrogéologie
Illustrationslocation maps; graphs; tables
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
Résumé(non publié)
Nombre d'études suggèrent une diminution importante du débit des rivières des Plaines canadiennes qui drainent le versant oriental des montagnes Rocheuses au Canada, et d'autres rivières ailleurs au pays. L'analyse de ces tendances nous porte à croire que la diminution apparente de ces débits pourrait représenter une variation à long terme résultant de changements de source anthropique dans l'écoulement saisonnier ou encore un réel déclin à long terme de l'écoulement annuel. La possibilité d'une diminution importante du débit des rivières soulève des inquiétudes quant à l'approvisionnement en eau de cette région dans l'avenir. Toutefois, l'extraction de tendances précises dans le débit des rivières représente un défi dans les bassins versants pour lesquels nous ne possédons que des enregistrements de courte durée, puisque les oscillations quasi périodiques dont le cycle relève d'une ou plusieurs décennies représentent des composantes importantes de la variabilité naturelle à long terme. Afin de reconstituer les écoulements historiques des rivières, nous avons développé un modèle de corrélation entre l'écoulement des rivières et les variables climatiques (pour lesquelles nous possédons normalement des enregistrements de plus longue durée). Nous avons utilisé cette relation empirique comme indicateur indirect pour reconstituer les modes naturels d'écoulement des rivières, ce qui nous fournit une façon d'étendre les enregistrements de courte durée du débit des rivières plus loin dans le passé. Aux fins d'exemple, nous avons utilisé la rivière Athabasca, qui nous permet de démontrer l'applicabilité des méthodes proposées. Les tendances à long terme qui se dégagent de l'écoulement de la rivière Athabasca montrent que les variations sont fortement reliées à l'oscillation décennale du Pacifique. Des études antérieures laissent croire que le constat d'un déclin de l'écoulement dans cette rivière provient d'un examen biaisé d'enregistrements de courte durée et que, par chance, ce déclin correspondrait au fait que nous nous situions sur la courbe descendante d'un cycle à long terme.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
On observe une demande croissante en ce qui concerne l'examen de la variabilité potentielle future du débit d'un cours d'eau dans le cadre de grands projets industriels. Il est toutefois difficile de prévoir le débit en raison de nombreux facteurs naturels qui pourraient avoir des répercussions sur le modèle de prévision. Plus particulièrement, les cycles climatiques à long terme n'ont pas été pris en compte dans les travaux antérieurs. Cet article propose une nouvelle méthode pour reconstruire le débit historique d'un cours d'eau au moyen de relevés climatiques afin de mieux comprendre les modes naturels d'une rivière historique (il y a habituellement plus de relevés pour les données climatiques que pour le débit d'une rivière). La rivière Athabasca a fait l'objet d'une étude de cas dans la mise à l'essai de cette approche. Les résultats indiquent que les tendances du débit à long terme de la rivière Athabasca sont fortement liées aux cycles naturels sur plusieurs décennies, et que des études antérieures laissant croire à un déclin global du débit pourraient être biaisées si l'on examine les relevés de débit à court terme.
GEOSCAN ID293880