GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMethodology for rapid assessment of seismic damage to buildings in Canadian settings
TéléchargerTéléchargements
AuteurAbo-El-Ezz, A; Nollet, M J; Nastev, M
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7450, 2014, 41 pages, https://doi.org/10.4095/293874
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/293874
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetssismicité; zones sismiques; risque sismique; secousses séismiques; risque de tremblement de terre; études séismiques; dégât causés par les tremblements de terre; dangers pour la santé; codes du bâtiment; géophysique; géologie de l'ingénieur
Illustrationstables; flow charts; plots; histograms
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeQuantitative risk assessment, Géoscience pour la sécurité publique
Diffusé2014 04 17
Résumé(non publié)
Ce document présente le développement d'une procédure rapide pour l'évaluation du risque sismique de bâtiments s'appuyant sur des données d'inventaire local, la définition de l'aléa sismique et la vulnérabilité structurale des bâtiments. La vulnérabilité structurale est établie à partir de fonctions de fragilité définissant le degré de dommages attendu pour un bâtiment en fonction d'une mesure de l'intensité sismique. Cette approche a d'abord été mise en oeuvre pour les bâtiments du Vieux-Québec en développant les courbes de capacité et de fragilité pour les bâtiments historiques en maçonnerie de pierre. On peut cependant y intégrer tous les types de structures pour lesquels les données suivantes sont disponibles : (1) courbes de capacité caractérisant la réponse non-linéaire d'un bâtiment (exposition); (2) les courbes de fragilité donnant la probabilité de dépassement d'un degré de dommages pour différents niveaux de réponse en déplacement de la structure (vulnérabilité); et (3) le spectre de réponse spécifique au site utilisé pour estimer le paramètre de réponse structurale pour une série de séismes définis par une magnitude et une distance épicentrale (aléa). L'évaluation du degré de dommages attendu se fait en modifiant l'approche de résolution à la méthode du spectre de capacité. Ceci permet d'éviter la procédure itérative habituelle requise pour évaluer la réponse en déplacement. L'approche présentée dans ce document nécessite donc un temps calcul réduit par rapport à d'autres applications utilisant la procédure itérative, comme par exemple le logiciel Hazus du U.S. Federal Emergency Management Agency - FEMA. Elle offre ainsi la possibilité de réaliser rapidement l'évaluation du risque sismique à l'échelle d'un seul bâtiment ou à une échelle régionale. L'estimation des dommages de 1220 bâtiments du Vieux-Québec pour un scénario sismique de magnitude 6,2 à une distance épicentrale de 15 km a permis de valider la méthodologie proposée. La comparaison des résultats à ceux obtenus avec le logiciel Hazus en utilisant les mêmes paramètres d'entrée (courbes de capacité et fonction de fragilité selon les déplacements), montrent des différences négligeables.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les risques de tremblement de terre sont des événements à faible probabilité que surviennent sans préavis. Le processus d'évaluation du risque sismique considère des scénarios hypothétiques ou historiques, l'inventaire de l'infrastructure et les vulnérabilités respectives dans la zone d'étude. Les bibliothèques des risques créés sont utilisées pour l'atténuation du risque à long terme grâce à la planification de l'utilisation du sol adéquate et la gestion des urgences à travers des actions qui pourraient être prises immédiatement pour réduire les pertes de vie et des biens. Cependant, les outils standards d'évaluation des risques, tels que HAZUS, prennent du temps à mettre en oeuvre et des résultats, et des professionnels hautement qualifiés sont essentiels. En outre, les multiples combinaisons de tremblements de terre potentiels, l'infrastructure en place grandissante et les vulnérabilités imposent une mise à jour régulière des scénarios considérés. D'où la nécessité d'effectuer une évaluation rapide des risques suite à un tremblement de terre de sorte que les gestionnaires des urgences peuvent éclairer leur prise de décision en temps réel.
GEOSCAN ID293874