GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNoise reduction procedures for gravity-gradiometer data
AuteurPilkington, M; Shamsipour, P
SourceGeophysics vol. 79, no. 5, 2014 p. G69-G78, https://doi.org/10.1190/GEO2014-0084.1
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130507
ÉditeurSociety of Exploration Geophysicists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1190/GEO2014-0084.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsinterprétations géophysiques; levés géophysiques; levés gravimétriques; gravité; champ de la pesanteur; interprétations de la pesanteur; levés au gradiomètre; géophysique
Illustrationsprofiles; plots
ProgrammeÉtude des gîtes magmatiques de Ni-Cu-EPG, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(disponible en anglais seulement)
Noise suppression of airborne gravity-gradiometer data is a crucial part of the data processing stream. We considered two approaches to removing noise: kriging and directional filtering. Kriging is an estimation procedure for the interpolation of spatial data. The estimator is calculated from the data variogram, which characterizes the noise level and correlation length of the measurements. Directional filtering uses a user-defined operator that is oriented to preferentially smooth the data along the strike, but it leaves short-wavelength components in the cross-strike direction for definition of the trend edges. Both methods were applied to a recently collected offshore gravity gradient survey. The kriging and directional filtering results revealed a similar level of smoothness, but the main difference between them was the extra smoothing along the strike for the directionally filtered data. Because kriging is a data-driven procedure, it provides an objective estimate of the data noise level and degree of smoothness. The processing parameters required for directional filtering can then be chosen to give a similar level of smoothness and noise suppression to the kriging results, but with the added advantage of directional smoothing, which more effectively delineates geologic trends in the data.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Les levés gradio-gravimétriques aériens fournissent de l'information gravimétrique à haute résolution qui peut servir à la cartographie géologique et à l'étude de la structure géologique en profondeur. Les effets de bruit dans les données nuisent à l'interprétation géologique de ces données, de sorte qu'il faut les réduire au minimum. Nous examinons deux approches permettant de supprimer le bruit : le krigeage et le filtrage directionnel. Le krigeage est une méthode statistique utilisée principalement pour l'interpolation de données spatiales. Le filtrage directionnel utilise un opérateur de filtrage définissable par l'utilisateur qui permet d'effectuer un lissage préférentiel des données parallèlement à la direction géologique. Les deux méthodes sont appliquées à un levé gradio-gravimétrique effectué récemment en haute mer.
GEOSCAN ID293822