GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreForensic investigation of a probable meteor sighting using USArray acoustic data
AuteurEdwards, W N; de Groot-Hedlin, C D; Hedlin, M A H
SourceSeismological Research Letters vol. 85, no. 5, 2014 p. 1012-1018, https://doi.org/10.1785/0220140056
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130492
ÉditeurSeismological Society of America
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1785/0220140056
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC31B; 31G; 31H; 31I; 31J
Lat/Long OENS-76.0000 -72.0000 47.0000 43.0000
Sujetscratères météoriques; météorites; télédétection; géologie extraterrestre; géophysique
Illustrationslocation maps; tables
ProgrammeService d'information sur les dangers naturels au Canada, Service d'information sur les dangers naturels au Canada
Résumé(non publié)
L'ajout de capteurs acoustiques atmosphériques dans le cadre des stations transportables USArray ont permis une explication détaillée à fournir au public et aux médias au sujet d'un événement météore significative observée sur la région de Montréal, Canada. Le météore, obscurcie par des conditions nuageuses, a été perçue par les résidents seulement comme un éclair bleu vif suivie ensuite par des sons tonitruants et fort grondement. L'événement est rapidement devenu une source de grand intérêt public et d'enquête. Cet événement principalement acoustique est devenue presque inaperçu par tous les instruments sismiques régionales, mais a été une source importante de son infrasons facilement enregistrées par des capteurs barométriques et microbarometric actuellement dans la région. Détections de infrasonores ondes de choc balistiques et rupture subséquente de la météorite ont été observées sur des centaines de kilomètres et limitent l'objet à une trajectoire générale nord-sud. Estimations de la taille de l'objet, en fonction des caractéristiques du signal, varient entre 0.2 - 0.6 m de diamètre pour un corps sphérique, en fonction de sa vitesse. En raison de la présence de capacités acoustiques USArray une explication détaillée de cet événement très inhabituel a pu être apportée aux médias pour la consommation publique à partir de sources de confiance, où la spéculation et conjectures pourraient avoir autrement sévir.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans la nuit du 26 Novembre, 2013, un éclair bleu vif suivie par des sons tonitruants et grondement a été observé par de nombreux habitants le long du corridor Ottawa-Montréal. L'événement a été pensé pour être un météore, et est rapidement devenu un élément de grand intérêt public et l'attention des médias. Sensibles microphones de basse fréquence à bord des stations sismiques USArray actuellement dans la région ont été utilisés pour confirmer non seulement l'événement, qui a été enregistré sur plusieurs centaines de kilomètres au sud-est, mais aussi limiter sa trajectoire sur la région et estimer sa taille. Cette information a ensuite été disponible pour communiquer rapidement aux médias par les voies universitaires.
GEOSCAN ID293744