GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology, coastal waters, Island of Newfoundland, Newfoundland and Labrador
TéléchargerTéléchargements
AuteurShaw, J; Potter, D P
SourceCommission géologique du Canada, Bulletin 605, 2015, 130 pages, https://doi.org/10.4095/293728 (Accès ouvert)
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/293728
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est; Terre-Neuve-et-Labrador
SNRC1K; 1L; 1M; 1N; 2C; 2D; 2E; 2F; 11O; 11P; 12A; 12B; 12G; 12H; 12I; 12P
Lat/Long OENS-60.0000 -52.5000 51.7500 46.5000
Sujetsbathymétrie; topographie du fond océanique; sédiments marins; levés géophysiques; levés acoustiques marins; levés au sonar; sonar latéral; milieux marins; dépôts glaciaires; topographie glaciaire; elements glaciaires; moraines; drumlins; mégacannelures; topographie du fond océanique; biote; écosystèmes; lithostratigraphie; caractéristiques sous-marines; cônes sous-marins; érosion; études côtières; érosion côtière; milieu côtièr; transport des sediments; transport sous-marin; déglaciation; directions des mouvements de la glace; glaciation; géophysique; géologie marine; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; aerial photographs; images; seismic reflection profiles; seismic profiles
ProgrammeLa géoscience pour les développements extracôtiers de la côte est, Géoscience en mer
Diffusé2015 12 01
RésuméLe présent bulletin est une synthèse de plusieurs décennies de recherches menées par la Commission géologique du Canada sur la géologie des matériaux superficiels de la plate-forme continentale interne ceinturant l'île de Terre-Neuve, et sur la géomorphologie du littoral adjacent. D'après des analyses de données de levés réalisés par sonar multifaisceaux, d'autres types de levés marins et de la cartographie du littoral, l'île est divisée en quatorze régions, chacune dotée d'une géologie des matériaux superficiels et d'une géomorphologie côtière caractéristiques. Des signes évidents des glaciations sont présents dans toutes les régions, notamment : 1) des formes de relief fuselées dans les secteurs d'origine des courants glaciaires; 2) des moraines sous-marines de forme arquée formées lors de haltes glaciaires aux embouchures des fjords des côtes ouest et sud; 3) des moraines transversales formées lors de haltes glaciaires à l'intérieur des fjords; et 4) des essaims de moraines de De Geer formées durant le recul du front glaciaire. Des sillons et des cavités reliques creusés par des icebergs marquent le fond marin de la plate-forme continentale interne dans l'ensemble des quatorze régions, mais une population récente n'est reconnue qu'au large des côtes est et nord-est. Des signes de niveaux de la mer plus bas durant la période postglaciaire sont livrés par des deltas submergés et des plates-formes érodées par les vagues à diverses profondeurs au large des côtes sud-ouest et sud. La zone de mobilité récente des sédiments est relativement large dans les milieux peu profonds de la plate-forme continentale interne au large des côtes sud-ouest et nord-est de l'île de Terre-Neuve, alors qu'elle est relativement étroite ailleurs. Les images captées par sonar multifaisceaux révèlent une grande diversité des formes de relief et des processus sous-marins, dont des cônes sous-marins actifs dans les fjords de la côte ouest, un canyon sous-marin dans la plate-forme continentale interne au large de la côte sud-ouest, et une érosion à grande échelle du fond marin dans la baie Placentia et au large de la Bay of Islands. Les modifications d'origine anthropique du fond marin sont plus intenses près de Corner Brook (Bay of Islands) et dans des parties de la baie Placentia, et elles comprennent des glissements sous-marins déclenchés par la construction du port.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans ce document, on décrit la géologie marine du plateau continental des eaux côtières de Terre-Neuve. C'est une synthèse complète des recherches géologiques marines de la CGC dans la région depuis les années 1980. À des fins descriptives, la partie intérieure du plateau est divisée en 14 régions, dont chacune présente des caractéristiques uniques. On interprète le caractère du fond marin à l'aide de données recueillies par sonar multifaisceaux, qui offre une grande quantité de renseignements impossibles à obtenir lorsqu'on se fie exclusivement aux levés géophysiques. Les 14 régions présentent un vaste éventail de terrains marins : des structures de substratum rocheux complexes, des formes topographiques glaciaires, des deltas et des rivages immergés, des zones de sédimentation, d'érosion et de mobilité des sédiments, des zones modernes et anciennes d'impacts d'icebergs, des structures d'évacuation du méthane, des glissements de terrain sous-marins et des zones de modification industrielle du fond marin.
GEOSCAN ID293728