GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreA new regional-residual separation for magnetic datasets using susceptibility from frequency domain electromagnetic data
TéléchargerTéléchargements
AuteurTschirhart, P; Morris, B; Hodges, G
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7371, 2014, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/293726
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/293726
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsondes sismiques; levés magnétiques; champ magnétique; interprétations magnétiques; anomalies magnétiques; induction électromagnétique; champs électromagnétiques; levés électromagnétiques; modèles; établissement de modèles; géophysique
Illustrationsmagnetic maps; magnetic profiles; plots
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeÉtude des gîtes de sulfures massifs volcaniques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Image
Diffusé2014 05 09
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La séparation des signaux régionaux-résiduels est l¿une des plus importantes étapes de traitement appliquées aux données de champ potentiel avant l¿interprétation. L¿objectif consiste à séparer le signal régional, causé par des anomalies en profondeur, du signal proche de la surface (résiduel), causé par des anomalies à faible profondeur. Pour ce faire, plusieurs méthodes ont été élaborées au fil des ans. Dans le présent document, nous présentons une méthode de séparation du signal régional/résiduel qui est indépendante de la longueur d¿onde du signal de la source. Cette méthode utilise la susceptibilité, calculée à partir de données électromagnétiques en domaine fréquentiel acquises par hélicoptère (HFEM) et convertie en intensité magnétique, afin de séparer les sources magnétiques proches de la surface des contributions de sources plus profondément enfouies. Cette méthode a l¿avantage que les systèmes HFEM ont une profondeur de pénétration limitée, qui est en fonction de la fréquence dans la bobine de transmission, la conductivité du milieu et la géométrie du système. En outre, la méthode est indépendante de la rémanence magnétique, dont il faut tenir compte dans toute autre situation.
GEOSCAN ID293726