GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreA comparison of different remotely sensed data for classifying bedrock types in Canada's Arctic: Application of the Robust Classification Method and Random Forests
AuteurHarris, J R; He, J X; Rainbird, R; Behnia, P
SourceL'Association géologique du Canada-L'Association minéralogique du Canada, Réunion annuelle conjointe, Recueil des résumés vol. 37, 2014 p. 115
LiensOnline - En ligne
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130439
ÉditeurAssociation géologique du Canada
RéunionGeological Association of Canada - Mineralogical Association of Canada Joint Annual Meeting; Fredericton; CA; mai 21-23, 2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsgéologie de l'arctique; climat arctique; télédétection; végétation; géophysique
ProgrammeBases de données couvrant les trois territoires (la télécartographie prédictive), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Au cours des trente dernières années, la plus grande disponibilité de capteurs à bord de satellites capables de produire des images de la surface de la Terre à des résolutions spatiales et spectrales de plus en plus élevées a transformé la télédétection géologique, qui est passée d'une discipline essentiellement qualitative à une discipline quantitative fondée sur l'analyse par ordinateur d'images numériques. La Commission géologique du Canada de Ressources naturelles Canada, dans le cadre du projet de Télécartographie prédictive du programme Géocartographie de l'énergie et des minéraux, a le mandat de produire des cartes géoscientifiques à jour du territoire canadien au nord de 60 °N. La classification des images de télédétection repose sur une application de traitement d'image bien connue et courante qui est utilisée depuis le début des années 1970 au moment où a été lancé LANDSAT (ERTS), le premier satellite d'observation de la Terre. Dans la présente étude, nous utilisons une classification supervisée employant un nouvel algorithme appelé «méthode robuste de classification» ainsi qu'un classificateur de forêts d'arbres décisionnels pour traiter une variété de données de télédétection (LANDSAT-7, LANDSAT-8, SPOT-5, ASTER et imagerie magnétique de levés aériens) afin de produire des prédictions (classifications) sur la nature des lithologies du socle rocheux et des matériaux de couverture du Quaternaire, principalement, dans le centre de l'île Victoria (Territoires du Nord-Ouest). Nous établissons des comparaisons et des différences entre ces différents types de données et évaluons leur succès à classifier les divers matériaux superficiels et lithologies à l'aide de l'analyse de confusion (matrice de confusion) et nous comparons les classifications généralisées à la carte géologique nouvellement créée pour la région à l'étude. En outre, nous proposons de nouvelles méthodes de classification d'ensemble qui tirent profit des meilleures caractéristiques de toutes les données de télédétection utilisées pour la classification. Tant la méthode robuste de classification que le classificateur de forêts d'arbres décisionnels produisent de bons résultats de classification. Toutefois, le classificateur de forêts d'arbres décisionnels fournit la plus grande précision de classification puisqu'il utilise l'ensemble des 43 bandes brutes et dérivées de toutes les données de télédétection. Les classifications d'ensemble fondées sur un jeu de données d'apprentissage généralisé offrent le meilleur accord avec la nouvelle carte géologique de la région à l'étude.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce résumé présente les résultats de la classification de différentes données de la télédétection, à des fins de cartographie lithologique de l'Arctique canadien (l'île Victoria). Les résultats indiquent que dans un environnement géologique où les roches sont bien exposées, la classification peut contribuer considérablement au processus de cartographie géologique.
GEOSCAN ID293581