GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreVolcanism at the western termination of the Charlie-Gibbs Fracture Zone, offshore Newfoundland
AuteurDafoe, L T; Keen, C E; Dickie, K
SourceAtlantic Geoscience Society 40th Colloquium and Annual Meeting, program with abstracts; 2014 p. 15
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130421
ÉditeurAtlantic Geoscience Society
RéunionAtlantic Geoscience Society Colloquium 2014; Wolfville; CA; février 7-9, 2014
Documentlivre
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Sujetsvolcanisme; topographie du fond océanique; topographie du fond océanique; monts sous-marins; Zone de Charlie-gibbs Fracture ; géologie structurale; pétrologie ignée et métamorphique; Mésozoïque; Crétacé
ProgrammeAnalyse des bassins frontaliers, Les géosciences pour les nouvelles sources d'énergie
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
Le long de la marge de divergence nord-est de Terre-Neuve et à l'extrémité ouest de la zone de fracture de Charlie-Gibbs, nous décrivons une province volcanique du Crétacé moyen-tardif précédemment inconnue, qui s'est formée sur une croûte continentale amincie. À l'aide de données sismiques, nous avons cartographié 14 monts sous-marins volcaniques, qui sont maintenant enfouis sous des sédiments plus récents. Les monts sous-marins s'élèvent de 0,5 à 1,7 s (temps de parcours aller-retour) au-dessus du socle environnant, ont une largeur de 15 à 20 km, présentent une morphologie conique ou à sommet aplani et sont généralement fortement magnétiques (jusqu'à 801 nT). Ces entités sont associées à des coulées volcaniques et des filons-couches sous-jacents. En se fondant sur une modélisation des vastes anomalies magnétiques positives qui leur sont associées, l'épaisseur totale des roches ignées peut atteindre, par endroits, 8 km. Cette remontée magmatique s'est produite à proximité de la zone de fracture de Charlie-Gibbs et son expression s'étend approximativement sur 150 km vers le nord le long de la marge continentale de divergence. La province volcanique constitue la limite nord du bassin d'Orphan du Jurassique-Crétacé précoce. À l'aplomb de cette limite, de profonds réflecteurs crustaux se terminent brusquement contre la province volcanique, ce qui laisse supposer l'existence d'une marge transformante. Des terminaisons semblables de réflecteurs crustaux s'observent au delà dans le bassin d'Orphan suivant des orientations semblables à celles des limites des terranes appalachiens antérieures au rifting sur la plate-forme continentale adjacente. Ceci donne à penser à l'existence d'une de faiblesse préexistante dans la lithosphère continentale au sein de laquelle une marge transformante ouverte s'est formée et pourrait avoir contrôlé le lieu de la rupture continentale finale entre les plaques de Rockall et de l'Amérique du Nord au Crétacé tardif.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Au large de Terre-Neuve, le bassin Orphan est une vaste zone pionnière qui renferme d'importantes réserves de pétrole du Jurassique le long de sa lisière sud-est (chenal du Bonnet flamand). Dans le cadre de cette étude, nous nous concentrons sur la lisière nord du bassin, où la zone de fracture Charlie-Gibbs décale la marge continentale et rejoint une zone faible de la croûte continentale. Nous avons découvert d'importantes accumulations de roches volcaniques associées à cette région. Tout en présentant une chronique tectonique, cette communication décrit avec une exactitude accrue la limite nord du bassin Orphan, laquelle a des conséquences pour l'exploration.
GEOSCAN ID293539