GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreConstruct a 3-dimensional sediment velocity cube and extract its features in the deep water areas of the Arctic Ocean
AuteurLi, Q; Dehler, S A; Shimeld, J; Chian, D
SourceAtlantic Geoscience Society 2013 colloquium, program and abstracts; 2013 p. 50
LiensOnline - En ligne
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130414
ÉditeurSociété géoscientifique de l'Atlantique
RéunionAtlantic Geoscience Society Colloquium 2013; Dartmouth; CA; Feburary 1-2, 2013
Documentlivre
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière du nord
Sujetsvitesse des ondes sismiques; modèles; établissement de modèles; levés de refraction sismiques; interpretations sismiques; levés sismiques; géophysique; géologie marine
Résumé(non publié)
Une représentation 3D de la vitesse des ondes sismiques dans les sédiments sous forme de cube a été élaborée à laide des résultats de vitesse de réfraction sismique tirés de 118 stations de bouée acoustique dans les secteurs en eau profonde de la marge canadienne de locéan Arctique. La compaction des sédiments ainsi que sa variation spatiale sont modélisées et analysées en parallèle avec lapport sédimentaire et lévolution tectonostratigraphique. Les vitesses des ondes dans les sédiments ainsi leurs configurations dépendent surtout de lapport sédimentaire, de la subsidence tectonique et de lhistoire de lévolution thermique et se conforment très bien aux modèles expérimentaux et théoriques dans ce milieu en eau profonde caractérisé par la présence de sédiments à grain fin. Ces modèles offrent une large gamme dapplications en interprétation tectonostratigraphique et en exploration des ressources naturelles. Dans une vaste région détude, comme celle du bassin Canada et les régions avoisinantes dans locéan Arctique, les données sur les vitesses à 118 stations de bouée acoustique sont trop largement espacées pour quelque méthode dinterpolation aujourdhui disponible pour produire un cube de vitesses 3D. Par conséquent, une méthode danalyse spatiale par inversion en composantes principales a été mise au point pour lélaboration du cube de vitesses 3D. Les configurations de séries de vitesses sont étudiées par la modélisation de la fonction de lenteur des ondes (qui est fondée sur la théorie de la compaction) avec les séries de vitesses observées. Des catégories distinctes de modèles de vitesses sont identifiées en se fondant sur les caractéristiques spatiales des fonctions de vitesses modélisées dans un SIG, comme ArcGIS, et ces catégories présentent dévidents liens spatiaux avec le fond tectonostratigraphique de la région détude. En outre, les variations spatiales décrivant les vitesses modélisées et lhistoire de la compaction affichent une relation qualitative avec la distance aux sources de sédiments connues, comme le delta du Mackenzie, et avec les zones de dépôt maximal à lintérieur des régions telles que les bassins de Stefansson et de Nautilus.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Construct a 3-dimensional sediment velocity cube and extract its features in the deep water areas of the Arctic Ocean
GEOSCAN ID293520