GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDiagenetic barite and sphalerite in middle Mesozoic sandstones, Scotian Basin, as tracers for basin hydrology
AuteurPe-Piper, G; Piper, D J W; Zhang, Y; Chavez, I
SourceAmerican Association of Petroleum Geologists Bulletin vol. 99, no. 7, 2015 p. 1281-1313, https://doi.org/10.1306/02171514097
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130367
ÉditeurAmerican Association of Petroleum Geologists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1306/02171514097
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS -64.0000 -53.0000 45.0000 43.0000
Sujetsgrès; lithologie; pétrographie; pétrologie du sediment; minéraux détritiques; barytine; sphalérite; cimentation; débris; diagenèse; paragenèse; géochimie des éléments en trace; géochimie des éléments majeurs; analyses structurales; interpretations structurelles; Crétacé inférieur; microscopie électronique à balayage; analyses par microscope électronique; Formation de Lower Missisauga ; Puit Wenonah J-75 ; Puit South Desbarres O-76 ; Puit Sable Island C-67 ; pétrologie ignée et métamorphique; géologie marine; sédimentologie; géochimie; géologie structurale; Mésozoïque; Crétacé
Illustrationslocation maps; stratigraphic sections; tables; photomicrographs; cross-sections
ProgrammeAnalyse des bassins frontaliers, Les géosciences pour les nouvelles sources d'énergie
Résumé(non publié)
Une cimentation des grès par un peu de barytine et de sphalérite tardives est un phénomène répandu dans le Bassin Néo-Écossais à des profondeurs d'enfouissement >2 km, ce qui nous fournit de l'information sur la circulation des fluides dans le bassin. La texture et la géochimie de ces minéraux ont été analysées par microscocopie électronique à balayage et microsonde électronique sur des échantillons de carottes classiques. La barytine et la sphalérite sont postérieures à la cimentation silicatée et carbonatée et se présentent dans des veines ou en colmatage de la porosité secondaire. Elles sont associées à des minéraux diagénétiques comprenant la chlorite, la kaolinite, la pyrite, des minéraux de dioxyde de titane, de la kuthohorite et de la sidérite à Mn. Dans la présente étude, nous établissons des liens entre la barytine et la sphalérite et l'évolution haliocinétique du bassin, fondée sur l'interprétation sismique, et l'évolution thermique du bassin, fondée sur des études des inclusions fluides. La barytine est facilement transportée dans des fluides de bassin de température >100 °C, mais constitue toujours un minéral diagénétique de stade tardif très avancé, ce qui implique que la source du Ba est reliée à la décomposition tardidiagénétique des feldspaths potassiques à une profondeur de 2-3 km, ce qui est confirmé par la variation codépendante de Ba et de Rb dans les grès. Les données sur les isotopes du soufre donnent à penser que le SO42+ dérive des évaporites de la Formation d'Argo, laquelle renferme de 1-7 % d'anhydrite. La sphalérite est mobile uniquement dans des eaux de formation salines à des températures > 140 °C et nécessite un transport sur de longues distances dans des grès renfermant des oxydes de Fe-Ti riches en Zn. Des failles de décollement actives le long de soudures salifères fournissent les voies de circulation et une source de sel pour les eaux de formation en mouvement. Les particularités de la source et du transport de la barytine et de la sphalérite permettent de déduire les voies de circulation des fluides de bassin et de leurs relations avec la tectonique salifère, fournissant ainsi une façon indirecte de dater les stades ultérieurs de paragenèse diagénétique correspondant à l'introduction des hydrocarbures.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans le bassin Scotian, la migration de l'eau et des hydrocarbures depuis les schistes sources jusqu'aux gisements de pétrole peut être suivie à l'aide de la barite et la sphalérite, deux minéraux mineurs et rares. Ceux-ci montrent comment le déplacement des liquides dans le bassin est fortement régulé par l'évolution de la tectonique salifère.
GEOSCAN ID293409