GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLinking porphyry deposit geology to geophysics via physical properties: adding value to geoscience BC geophysical data
AuteurMitchinson, D E; Enkin, R J; Hart, C J R
SourceGeoscience BC, Report 2013-14, 2013, 116 pages
LiensOnline - En ligne
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130336
ÉditeurGeoscience BC
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf; xls
ProvinceColombie-Britannique
SNRC93N/01; 93K/03; 93E/11; 93L/16; 93L/16; 93M/01
Lat/Long OENS-127.5000 -124.0000 55.2500 53.5000
Sujetsgîtes minéralogiques; gisements minéraux; gisements porphyriques; levés géophysiques; interprétations géophysiques; propriétés magnétiques; propriétés électriques; Terrane de Cache Creek ; Terrane de Quesnel ; Terrane de Stikine ; géologie économique; géophysique
Illustrationslocation maps; tables; histograms; geophysical images
ProgrammeDeveloppements methodologie, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(non publié)
Dans le cadre des initiatives géophysiques QUEST et QUEST-West, Geoscience BC a concentré ses levés électromagnétiques et magnétiques détaillés sur une suite de six gisements porphyriques dans le but d'identifier des empreintes géophysiques caractéristiques pour ces types de gisements importants sur le plan économique. Les gisements retenus pour cette étude sont ceux de Mount Milligan, d'Endako, de Huckleberry, de Bell, de Granisle et de Morrison. Afin de faciliter l'interprétation des données géophysiques recueillies, un projet a été lancé afin d'étudier les propriétés physiques des roches hôtes de la minéralisation et des roches minéralisées associées aux gisements porphyriques ayant fait l'objet des levés. Les principaux objectifs de la recherche étaient 1) d'identifier les distributions de données et les intervalles de variation des propriétés physiques des roches hôtes et de leurs équivalents altérés et minéralisés, 2) de comprendre les causes des variations des propriétés physiques et 3) de fournir une vue synoptique des critères des propriétés physiques qui définissent les roches altérées et minéralisées dans des contextes particuliers de gisements porphyriques de la Colombie-Britannique et de diminuer le risque lors de l'exploration géophysique dans ces régions.
Les gisements porphyriques de la Colombie-Britannique étudiés partagent des caractéristiques propres aux gisements porphyriques calco-alcalins et alcalins. Les gisements sont généralement caractérisés par une association à des intrusions porphyriques, une surimpression d'altération potassique, phyllique et propylitique, ainsi que par la présence de sulfures dont la répartition est contrôlée par des systèmes de fractures et de filons. Malgré ces similarités, les réponses géophysiques des gisements varient d'un gisement porphyrique à l'autre. Bien que l'on puisse s'attendre à des différences de réponses entre les systèmes porphyriques calco-alcalins et alcalins en raison de différences dans la minéralogie de l'altération et la géométrie des corps minéralisés, on ne s'attend pas à des dissemblances entre des types porphyriques semblables. Les analyses des propriétés physiques de suites d'échantillons provenant des gisements porphyriques de la Colombie-Britannique ont révélé que les changements de ces propriétés entre les roches environnantes et les roches minéralisées relèvent principalement de variations minéralogiques et texturales.
L'effet de l'altération liée à la minéralisation porphyrique sur la susceptibilité magnétique et les signatures magnétiques est variable. Au gisement de Mount Milligan, de la magnétite secondaire qui s'est formée en association à l'altération potassique augmente la susceptibilité magnétique des roches altérées à proximité des zones minéralisées. Ceci se vérifie aussi pour les gisements de Bell, de Granisle et de Morrison. Bien que de la magnétite secondaire se soit aussi formée à la suite des processus d'altération et de minéralisation au gisement de Huckleberry, de la magnétite a aussi été introduite à cet endroit dans les roches hôtes suite à la formation de cornéennes par métamorphisme de contact. La formation étendue de cornéennes masque les anomalies magnétiques qui pourraient avoir permis d'identifier les zones minéralisées à altération potassique au gisement de Huckleberry. Au gisement d'Endako, la magnétite primaire contenue dans les roches hôtes monzonitiques a été détruite par l'altération phyllique et argilleuse superposée. L'altération phyllique se superpose partiellement à l'altération potassique aux gisements du district porphyrique de Babine et est responsable de la destruction locale de la magnétite.
L'altération à dominante de séricite et d'argiles peut entraîner une augmentation de la porosité et corollairement une diminution de la densité. L'altération des feldspaths en séricite et argiles rend la roche plus friable et fragile, permettant à plus de fluides de pénétrer la roche et diminuant de ce fait la résistivité électrique. L'altération phyllique et argileuse est reliée à une baisse de la résistivité à plusieurs des gisements étudiés, dont ceux d'Endako, de Bell, de Granisle et de Morrison. Aux gisements de Mount Milligan et de Huckleberry, l'altération phyllique et argileuse n'est pas marquante; les roches présentent généralement une faible porosité et une forte résistivité.
L'abondance et la distribution des sulfures peuvent aussi avoir un effet sur les propriétés électriques des roches. Si les sulfures sont disséminés, la roche peut acquérir une charge électrique, mais n'est pas nécessairement conductrice. Les réseaux interconnectés de sulfures augmenteront la conductivité, mais cela ne se traduira pas nécessairement par une forte chargeabilité. La variété de minéraux sulfurés et oxydés qui sont présents aura aussi une influence sur les propriétés électriques des roches, certains minéraux étant intrinsèquement plus en mesure d'acquérir une charge ou sont plus conducteurs que d'autres.
Bien que notre connaissance de la géologie de la région qui fait l'objet de travaux d'exploration puisse permettre d'anticiper dans une certaine mesure les tendances dans les propriétés physiques des roches, la méthode la plus efficace d'acquérir des connaissances sur les propriétés physiques des roches avant d'amorcer les travaux d'exploration géophysique réside dans la collecte de mesures de ces propriétés physiques. Idéalement, les données sont recueillies à diverses échelles, de l'échantillon macroscopique jusqu'à l'affleurement. Le coût de la collecte des données sur les propriétés des roches est faible, comparativement aux coûts globaux d'un programme d'exploration minérale, et celle-ci peut fournir un cadre de référence pour la conception de levés géophysiques, le choix des méthodes, la modélisation géophysique et l'interprétation des données.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. C'est en Colombie-Britannique que l'on trouve le plus de gîtes minéraux porphyriques, dont on tire la majorité du cuivre au Canada. L'exploration de ce type de gisement, notamment s'ils sont profonds ou éloignés, est réalisée à l'aide de levés géophysiques. Nous avons prélevé des échantillons de six gîtes porphyriques de la Colombie-Britannique afin de relier l'analyse des levés géophysiques aux types de roches formant ces gîtes. Nous avons mesuré les propriétés physiques et minéralogiques sur ces mêmes échantillons pour en révéler l'influence de la minéralogie sur les propriétés physiques. Nous faisons des recommandations sur l'efficacité des outils géophysiques en fonction des différents cadres géologiques.
GEOSCAN ID293347