GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePrecambrian bedrock geology, Southampton Island, Nunavut
TéléchargerTéléchargements
AuteurSanborn-Barrie, M; Chakungal, J; James, D T; Rayner, N; Whalen, J B
SourceCommission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada 132, 2014, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/293328
Année2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/293328
Cartes1 carte
Info. cartegéologique, 1/250,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator, zone TUM 17 (NAD83)
Medianumérique; en ligne
Référence reliéePhoto(s) de RNCan dans cette publication
Liensreadme
Formatspdf; rtf; shp; xls; xml
ProvinceNunavut
SNRC46A; 46B; 46C; 46D; 46F
Lat/Long OENS-87.0000 -80.0000 66.2500 63.7500
Sujetsgéologie du substratum rocheux; géologie du socle; roches ignées; roches mafiques; diorites; granodiorites; roches métamorphiques; roches sédimentaires métamorphosées; psammites; pélites; minerai de fer; granites; métamorphisme; potentiel minier; caractéristiques structurales; plis; failles; stratigraphie; géologie structurale; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationsphotographs
ProgrammeGisements polymétalliques - Péninsule Cumberland (île de Baffin, Nunavut), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Image
Diffusé2014 05 28
RésuméL'île Southampton (Nunavut) est située entre le domaine à prédominance de roches de l'Archéen de la Province de Churchill occidentale et le segment Baffin-Ungava de l'orogène trans-hudsonien du Paléoprotérozoïque. La majeure partie de la moitié orientale de l'île est occupée par des hautes terres qui mettent au jour un socle précambrien alors que la moitié occidentale laisse voir des strates carbonatées du Paléozoïque disposées à plat. Le socle précambrien est constitué principalement de gneiss tonalitiques-granodioritiques-granitiques datant de 3000-2700 Ma qui renferment des enclaves et des inclusions d'environ 3 Ga de roches plutoniques mafiquesultramafiques-anorthositiques et de moindres quantités de roches métasédimentaires. Une plus faible proportion de plutons gabbroïques et granitiques du Paléoprotérozoïque sont également présents. Ces roches ont été soumises à un profond remaniement tectonométamorphique au faciès des amphibolites-granulites à 1880-1820 Ma lors de la collision trans-hudsonienne entre les cratons de Rae et du lac Supérieur, ce qui est à la source de leur nature fortement foliée à gneissique, événement qui a été suivi d'une exhumation et d'un refroidissement à 1790-1780 Ma.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette carte représente les nouvelles connaissances sur la géologie du socle précambrien de l'île Southampton, au Nunavut. L'île présente des roches du socle précambrien dans les hautes terres à l'est, tandis que des strates horizontales de roches carbonatées du Paléozoïque se trouvent à l'ouest. Le socle est constitué principalement de gneiss felsique datant de 2,77 à 2,70 milliards d'années, qui renferme des roches plutoniques mafiques-ultramafiques-anorthositiques remontant à 3 milliards d'années, de même que quelques roches métasédimentaires. Ces roches ont été enfouies et chauffées il y a 1,88 à 1,82 milliard d'années, reflétant le processus d'orogenèse dans la zone de collision entre le craton de Rae et le craton du Supérieur, où les montagnes ont ensuite été profondément érodées.
GEOSCAN ID293328