GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAttenuation of wave energy by nearshore sea ice; Prince Edward Island, Canada
AuteurManson, G K; Davidson-Arnott, R G D; Ollerhead, J
SourceJournal of Coastal Research vol. 32, issue 2, 2016 p. 253-263, https://doi.org/10.2112/JCOASTRES-D-14-00207.1
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130306
ÉditeurCoastal Education and Research Foundation
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.2112/JCOASTRES-D-14-00207.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12
Lat/Long OENS -66.0000 -58.0000 50.0000 46.0000
Sujetstransport des sediments; milieu côtièr; glace marine; hydrodynamique; Nature et environnement
Illustrationslocation maps; graphs; tables; charts
ProgrammeInfrastructure côtière, Géosciences de changements climatiques
Résumé(non publié)
On sait que la glace de mer atténue efficacement l'énergie des vagues qui l'abordent. Nous explorons l'atténuation des vagues dans la glace de rivage à l'aide d'un modèle d'atténuation simple, d'une modélisation hydrodynamique, d'études de terrain et de cartes quotidiennes des glaces. Le modèle d'atténuation est issu d'études en milieu d'eau profonde et a été modifié pour les milieux peu profonds à partir de mesures réalisées en situation réelle. La théorie fondamentale voulant que les vagues présentent une décroissance exponentielle dès leur entrée dans la glace de mer semble se vérifier aussi bien en eau peu profonde que ce qui est établi en eau profonde et ceci est rattaché à la distance d'atténuation, à la concentration de glace et à un paramètre représentant la réflexion (ou la transmission) des vagues à la bordure de la glace de mer et par des floes de glace individuels. La majeure partie de la variabilité dans les mesures peut être expliquée par la théorie, mais une part importante demeure inexpliquée. Une meilleure explication du phénomène pourrait provenir d'une meilleure compréhension de la réflexion des vagues dans la glace, d'une revigoration des vagues au sein des couvertures de glace partielles, d'une perte d'amplitude des vagues coincées entre le fond marin et une couverture de glace sus-jacente et d'un traitement distinct de la nouvelle glace.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Des glaces de mer (banquise) occupent des zones à proximité du littoral le long des côtes canadiennes de l'Atlantique et de l'Arctique. Lorsqu'elle est présente, la banquise joue un rôle important en atténuant l'énergie des vagues qui frappent la côte et en réduisant l'ampleur de l'érosion côtière qui peut en résulter. La modélisation hydrodynamique est une méthode qui permet d'étudier la physique de l'eau, la glace de mer et les caractéristiques du fond marin qui interagissent de façon à régir la quantité d'énergie des vagues qui s'abattent sur un rivage. Nous élaborons une approche en vue de comprendre l'influence de la glace de mer sur les vagues au large de la rive nord de l'Île-du-Prince-Édouard. Éventuellement, cette approche pourra également s'appliquer aux côtes de l'Arctique canadien.
GEOSCAN ID293281