GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRADARSAT-2 for measuring glacial dynamics and ice berg calving flux from ice caps in the Canadian high Arctic
AuteurBurgess, D; van Wychen, W; Gray, L; Demuth, M
Source9th ASAR Workshop, Canadian Space Agency, 2013, program and abstracts; par Canadian Space Agency; 2013.
LiensPresentation online (PDF, 2 MB)
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130301
Réunion9th ASAR Workshop; CA; Octobre 15 - 18, 2013
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC39; 120; 59G; 59H
Lat/Long OENS-96.0000 -72.0000 83.0000 76.0000
Sujetsglaciers; glaciation; champs de glace; mouvement de la glace; télédétection; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géophysique
ProgrammeSurveillance des variables climatiques, Géosciences de changements climatiques
Résumé(disponible en anglais seulement)
Recent climate warming at high-latitude and elevation regions of Canada has had a significant impact on the state of health of glaciers as indicated by the in-situ glacier monitoring program within the Climate Change Geoscience (CCG) ¿ Essential Climate Variables (ECV) program at the GSC/NRCan. While results from this long-term (50+ years) program provide valuable insight into climate change patterns and localized mass balance, satellite SAR data (RADARSAT-2 in particular) are being used increasingly to provide synoptic-scale coverage of glacier change. This talk describes the integration of SAR data into the GSC-NRCan glacier-climate observing system, and how these satellite data improve our knowledge of dynamics and net mass balance of Canada¿s ice caps and glaciers ¿ knowledge critical for assessments of sea-level change and water resources.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Depuis l'année 2000, les données de RADARSAT-2 ont été utilisées pour obtenir les champs de vitesse dans les régions englacées du Haut-Arctique canadien. Ces données fournissent d'importants renseignements sur la variabilité interannuelle de la vitesse d'écoulement des glaciers et sur la masse de glace perdue directement dans les océans par vêlage. Les résultats de ces travaux révèlent que, bien que plus de 20 glaciers vêlants importants soient présents dans les îles de la Reine-Élizabeth, la majeure partie du déversement de glace provient principalement de trois grands glaciers, et que certains de ces glaciers ont présenté des changements de vitesse d'écoulement de 900 m a-1 au cours des 13 dernières années. Nous concluons que le suivi annuel de ces glaciers est important pour comprendre le bilan massique net des calottes glaciaires et pour offrir de l'information utile en ce qui a trait à la navigation dans le Nord.
GEOSCAN ID293275