GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreToward an improved process understanding of indicator mineral dispersal in glaciated terrain: a progress report
AuteurRussell, H A J; Cummings, D I; Kjarsgaard, B A; Lesemann, J -E; Sharpe, D R
SourceYellowknife Geoscience Forum, abstract volume; par Irwin, D; Northwest Territories Geoscience Office, Yellowknife Geoscience Forum Abstracts Volume 2013, 2013 p. 74-75
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130300
ÉditeurNorthwest Territories Geoscience Office
Réunion2013 Yellowknife Geoscience Forum; Yellowknife; CA; Novembre 19-21, 2013
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
Sujetsprofils de dispersion; dispersion des sédiments; éléments d'indice; dépôts glaciaires; prospection minière; méthodes d'exploration; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
ProgrammeDeveloppements methodologie, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
Une quantité significative de données a été recueillie aux fins d'exploration minérale dans les terrains anciennement englacés du Canada. Au cours des 20 dernières années, une approche largement empirique a été utilisée afin de comprendre la dispersion des minéraux indicateurs. Cette approche a souffert de l'absence d'une intégration à la recherche fondée sur les processus actuels portant sur la dynamique, les reliefs et les paysages glaciaires. L'Étude de dispersion des minéraux indicateurs de l'Initiative géoscientifique ciblée 4 (TGI-4) se concentre sur une meilleure compréhension de la dispersion dans les terrains anciennement englacés. L'objectif est d'améliorer l'interprétation des configurations de dispersion par une intégration à un contexte de paysage glaciaire et une compréhension des processus glaciaires des inlandsis. Au cours de la dernière année, les travaux ont été concentrés sur les quatre composantes suivantes : i) formuler un modèle de dispersion glaciaire fondé sur les processus, ii) évaluer la base de données sur les minéraux indicateurs de kimberlite et les diamants (KIDD), iii) étudier la comminution des minéraux indicateurs et iv) étudier la variation des minéraux indicateurs dans les faciès sédimentaires d'eskers.
i) Dans Hooke et al. (2013), on présente un examen du rôle du régime thermique sous-glaciaire dans l'érosion, l'entraînement et le dépôt de débris sous les nappes glaciaires. Une fois ce cadre de processus établi, on présente un modèle fondé sur les processus pour la génération de panaches de minerai dans le till.
ii) Une évaluation de la structure et du contenu de la base de données KIDD et des comparaisons avec une sélection aléatoire de rapports d'évaluation ont permis d'identifier certaines limitations dans la façon de consigner les comptes de grains. Toutefois, >87 % des données dans les rapports d'évaluation ont été consignées de façon précise dans la base de données KIDD (et dans la plupart des cas le degré de précision est supérieur). Les limites à l'utilisation de la base de données KIDD proviennent du signalement non normalisé du poids des échantillons et des attributs des sites d'échantillonnage. Ces limites résultent non pas de l'absence de données mais de la structure initiale de la base de données, qui pourrait être modifiée de manière relativement simple. La base de données KIDD offre un jeu de données d'archives hautement utilisable, cependant, une évaluation attentive des données de la part de l'utilisateur est requise.
iii) Un essai au tonneau de polissage a été réalisé sur trois échantillons de minéraux indicateurs. Au cours de l'essai, les grains de grenat pyrope sont ceux qui ont perdu de leur masse le plus rapidement, suivi des grains de diopside chromifère et des grains d'ilménite, qui ont perdu peu de masse. Les grains de pyrope ont perdu de leur masse le plus rapidement parce que chaque grain se brise en dizaines ou centaines de fragments anguleux, produisant en abondance des particules de la taille des sables en plus d'une abondance de boue (c.-à-d. silt + argile). L'essai a mis en lumière l'importance de considérer la masse de minéraux indicateurs et non seulement les comptes de grains de minéraux indicateurs.
iv) Le protocole d'échantillonnage des minéraux indicateurs dans les sédiments fluvioglaciaires (en particulier les eskers) suppose que les systèmes fluviaux et fluvioglaciaires fonctionnent de façon semblable. Cette supposition est en grande partie non vérifiée. Nous avons complété un examen de la concentration de minéraux indicateurs dans divers faciès sédimentaires d'un esker. Contrairement à la croyance populaire, les faciès d'esker sableux renferment généralement plus de minéraux indicateurs par unité de poids que les faciès graveleux. Ceci remet en question la pratique courante de cibler les faciès d'esker graveleux lors de l'échantillonnage des minéraux indicateurs. Cette information donne aussi à penser que les faciès d'esker sableux auraient le potentiel de fournir des données d'aussi grande qualité, sinon supérieure.
Des études plus poussées sont en voie d'être complétées pour chacune des composantes ci-dessus afin de raffiner davantage les résultats, renforcer notre compréhension et améliorer l'intégration de celle-ci aux protocoles d'échantillonnage sur le terrain, aux analyses en laboratoire et à l'interprétation des données.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Une mise à jour sur l'activité de minéraux indicateurs dans la programme TGI. Faits saillants des progrès et réalisations accomplies durant la dernière année.
GEOSCAN ID293274