GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreLithospheric architecture of the Slave craton, northwest Canada, as determined from an interdisciplinary 3-D model
AuteurSnyder, D B; Hillier, M J; Kjarsgaard, B A; de Kemp, E A; Craven, J A
SourceGeochemistry, Geophysics, Geosystems (G3) vol. 15, 2014 p. 1-16, https://doi.org/10.1002/2013GC005168
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130298
ÉditeurAmerican Geophysical Union
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1002/2013GC005168
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut; Territoires du Nord-Ouest
SNRC75E; 75I; 75J; 75K; 75L; 75M; 75N; 75O; 75P; 76; 77A; 77B; 85F; 85G; 85H; 85I; 85J; 85K; 85N; 85O; 85P; 86A; 86B; 86C; 86F; 86G; 86H; 86I; 86J; 86K; 86N; 86O; 86P
Lat/Long OENS-117.0000 -105.0000 69.0000 61.0000
Sujetslithosphère; modèles; établissement de modèles; techniques de cartographie; or; minéralisation; Archéen; craton; métasomatose; Craton de Slave ; tectonique
Illustrationslocation maps; models; plots
ProgrammeDiamands, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
À l'aide de divers jeux de données géoréférencés du craton des Esclaves, dans le nord-ouest du Canada, nous interprétons les structures géologiques d'échelle régionale qui caractérisent la lithosphère mantellique au sein des cratons occupant l'intérieur des continents. Nous avons élaboré et mis à l'essai une nouvelle méthode de cartographie des discontinuités sismiques en trois dimensions en ayant recours à des observations réparties sur plusieurs années, enregistrées par des récepteurs à large bande individuels clairsemés. De nouveaux modèles entièrement 3D de la conductivité ont été élaborés à l'aide de toutes les données magnétotelluriques disponibles. Les surfaces de discontinuité et les modèles de la conductivité ont été géoréférencés en parallèle avec les modèles déjà publiés de vitesse des ondes P et des ondes de surface afin de confirmer l'existence de structures de premier ordre comme la discontinuité médiolithosphérique. Notre modèle 3D a été calé jusqu'à une profondeur de 400 km à l'aide des observations de «forage» dérivées de séries de xénolites extraits de kimberlites. Nombre de nouvelles discontinuités structurales sont ressorties de la comparaison directe des jeux de données coréférencés et des modèles. Un point important à noter, il est possible de distinguer les couches primaires du manteau des structures secondaires liées à un métasomatisme plus récent. Des couches subhorizontales sous le craton des Esclaves aux bordures se terminant en biseau révèlent l'édification du noyau du craton à 2,7 Ga par sous-charriage et empilement à plat de la lithosphère. La cartographie de la conductivité et du métasomatisme en 3D, le second phénomène déduit de la recristallisation des minéraux et de la remise à zéro des horloges isotopiques dans les xénolites, révèle une surimpression des structures stratifiées primaires. La distribution observée d'un manteau relativement conducteur à des profondeurs de 100-200 km est compatible avec un nétasomatisme étendu; on a pu identifier des «cheminées» verticales atteignant les profondeurs crustales à des endroits où des kimberlites ont fait éruption ou sont présentes des minéralisations de Au connues.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le programme GEM a été conçu en vue de cartographier le Nord canadien. Afin de soutenir l'exploration visant la découverte de diamants, cette cartographie doit porter particulièrement sur les profondeurs de 150 à 300 km, la soi-disant « fenêtre de diamant ». Une cartographie entièrement à trois dimensions faisant appel à des méthodes géophysiques, pour lesquelles il est nécessaire d'effectuer un étalonnage avec des échantillons de roches rares et de grenat provenant des profondeurs visées, est nécessaire. Il existe actuellement un modèle régional 3D pour l'ancienne province des Esclaves, dans le Bouclier canadien, et il peut être présenté en stéréoscopie au moyen du logiciel gOcad. La région des Esclaves dans le Nord-Ouest canadien a fait l'objet de travaux de prospection relativement intenses par l'industrie du diamant et la géochimie du manteau terrestre peut être estimée pour les lieux où des dépôts volcaniques de kimberlite diamantifère ont été découverts et étudiés. Les propriétés géophysiques observées ou modélisées peuvent donc être étalonnées ou vérifiées en fonction du terrain à ces endroits clairsemés et extrapolées vers l'extérieur à l'échelle de l'Amérique du Nord.
GEOSCAN ID293272