GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe Hatfield Buried Valley: A review of the aquifer characteristics
AuteurRussell, J A J; Cummings, D I; Mathius, H; Oldenborger, G; Pugin, A J; Sharpe, D R
SourceGeoMontréal 2013, Canadian Geotechnical Conference, abstracts; 2013 p. 1
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130278
RéunionGéoMontréal 2013, the 66th Canadian Geotechnical Conference and the 11th Joint CGS/IAH-CNC Groundwater Conference; Montreal; CA; Septembre 29 - Octobre 3, 2013
Documentlivre
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatsdoc
ProvinceSaskatchewan
Sujetseau souterraine; ressources en eau souterraine; régimes des eaux souterraines; vallées enfouies; hydrogéologie
ProgrammeAquifer Assessment & support to mapping, Géoscience des eaux souterraines
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
Malgré son importance possible pour la gestion des ressources en eau dans les Prairies, il n'existe aucune synthèse sur la vallée enfouie de Hatfield. Un besoin existe de synthétiser l'information contenue dans de nombreux rapports des gouvernements et de l'industrie sur l'orientation, la géométrie et les caractéristiques du remplissage de ces vallées afin d'appuyer l'évaluation des aquifères. Le présent article expose les connaissances actuelles sur la vallée enfouie de Hatfield et met en lumière la nécessité d'obtenir de nouvelles données cadre pour répondre aux questions sociétales en matière d'eau dans une économie provinciale à croissance rapide faisant une place prépondérante à l'extraction des ressources.
La vallée enfouie de Hatfield en Saskatchewan s'étend sur environ 800 km de longueur et traverse la province à angle, du nord-ouest au sud-est. La géométrie en plan montre un corps principal de vallée qui bifurque par endroits. Il existe peu de détails sur les vallées latérales; cependant, un certain nombre de vallées de direction nord-est semble se terminer dans la vallée enfouie de Hatfield (Swift Current, Tyner, Battleford). La vallée s'enfonce principalement dans des shales du Crétacé et, localement, dans le grès de la Formation de Judith River. La profondeur de la vallée est variable, atteignant plus de 100 m, et sa largeur peut atteindre jusqu'à 5 km environ. Elle est enfouie sous plus de 200 m de sédiments et peut être partiellement mis au jour lorsque des rivières actuelles la recoupent (p. ex. rivière Qu'Appelle). Son remplissage sédimentaire est mal documenté à l'échelle régionale et nos connaissances reposent sur un petit nombre de sites pour lesquels on possède des jeux de données de grande qualité. L'unité basale du remplissage de la vallée enfouie de Hatfield est formée des sables et graviers du Groupe d'Empress dont l'épaisseur est inférieure à 100 m. Ce groupe est constitué d'une unité inférieure préglaciaire qui est généralement non calcareuse et renferme des graviers de quartzite et de chert dérivés des montagnes. Une unité supérieure proglaciaire de sables et de graviers est caractérisée par des clastes de roches ignées, métamorphiques et carbonatées dérivés du Bouclier canadien. Cette unité est surmontée de nombreuses unités interstratifiées de diamicton et de sables et graviers attribuées aux groupes de Sutherland et de Saskatoon. Les unités de till des groupes de Sutherland et de Saskatoon ont été différenciées en Saskatchewan par Christiansen sur la base du contenu en carbonates, de la texture, des limites d'Atterberg et de la résistance électrique. Les tills du Groupe de Sutherland ont un contenu en carbonates plus bas, des contenus en argiles plus élevés et en sable plus bas, une limite de liquidité plus élevée et une résistance électrique plus basse que celles des tills du Groupe de Saskatoon. La majeure partie de la stratigraphie du remplissage de la vallée a été cartographiée à l'aide des journaux de forage des puits d'eau, qui ne permettent cependant pas de réaliser des différenciations au sein de cette stratigraphie formelle; néanmoins, les principales caractéristiques hydrogéologiques sont semblables et sont régies par les unités de sable séparant les tills. Ces caractéristiques documentées de la vallée enfouie de Hatfield sont complémentées par de nouvelles données 3D d'un levé aérien électromagnétique (EM) et de levés de sismique-réflexion au sud-est. Ces données révèlent un réseau plus compliqué de l'architecture de la vallée principale avec de plus petites vallées enfouies, des entités d'érosion et des dépôts sédimentaires qui n'avaient jusque-là pas été relevés.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Un examen des données existantes et l'analyse SIG des données d'archives intégrées aux données électromagnétiques aéroportées de la vallée enfouie Hatfield.
GEOSCAN ID293144