GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreInterpretations and implications of preliminary LA ICP-MS analysis of chert for the origin of geochemical signatures in banded iron-formations (BIFs) from the Meadowbank gold deposit, Western Churchill Province, Nunavut
TéléchargerTéléchargements
AuteurGourcerol, B; Thurston, P C; Kontak, D J; Côté-Mantha, O
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2014-1, 2014, 26 pages, https://doi.org/10.4095/293129
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/293129
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC56D/11; 56D/12; 56D/13; 56D/14; 56E/03; 56E/04; 56E/05; 56E/06; 66A/09; 66A/10; 66A/15; 66A/16; 66H/01; 66H/02; 66H/07; 66H/08
Lat/Long OENS-97.0000 -95.0000 65.5000 64.5000
Sujetsgisements minéraux; gîtes minéralogiques; or; minéralisation; formations ferrifères; méthodes analytiques; microscopie électronique; analyse par spectromètre de masse; gisements minéraux hydrothermaux; roches volcaniques; roches sédimentaires; roches métamorphiques; métamorphisme; déformation; Province de Churchill ; Domaine de Rae ; géologie économique; géochimie
Illustrationslocation maps; graphs
ProgrammeÉtude des gîtes d'or, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Diffusé2014 05 09
RésuméCe projet vise à établir si les types de formations de fer rubanées (FFR) qui contiennent une minéralisation aurifère présentent une signature géochimique caractéristique et si une empreinte hydrothermale pour cette minéralisation peut être établie. Nous présentons dans cet article les résultats préliminaires d'une étude d'analyse géochimique par ablation laser et spectrométrie de masse à plasma couplé par induction (LA ICP-MS) sur 39 échantillons de chert des FFR du gisement de Meadowbank dans le domaine de Rae de la Province de Churchill occidentale où la minéralisation aurifère est associée à plusieurs FFR de type Algoma, lesquelles sont contenues dans le Groupe de Woodburn Lake du Néoarchéen. Le principal gisement, situé dans la FFR centrale, est en production depuis 2010 et renferme 24,5 Mt de minerai (réserves prouvées et probables) titrant 2,8 g/t de Au (2011). Récemment, des minéralisations ont également été relevées dans des FFR situées dans les zones Far West, West IF, East BIF et Grizzly. La géochimie du chert de ces cinq FFR, telle qu'elle a été déterminée par analyse LA ICP-MS in situ le long de parcours transversaux dans cette lithologie, a permis d'identifier une signature d'eau de mer ambiante (caractérisée par un enrichissement en terres rares lourdes par rapport aux terres rares légères et des anomalies positives en La, Gd et Y) et une signature hydrothermale (caractérisée par une anomalie positive en Eu), avec une certaine influence de contamination crustale.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce document présente des résultats préliminaires de la caractérisation chimique primaire des formations de fer finement laminées ou rubanées d'origine sédimentaire formées en milieu sous-marin présentes dans le secteur Meadowbank au Nunavut. Certaines de ces formations contiennent des dépôts aurifères alors que d'autres n'en contiennent pas. L'objectif est de différencier les formations minéralisées de celles qui ne le sont pas à partir de leur signature chimique, et d'établir la signature chimique de formations minéralisées. L'effort est mis dans ce rapport sur la signature chimique des lamines riches en silice qui sont intercalées avec les lamines riches en fer, laquelle a été établie à partir d'analyses in-situ à l'échelle microscopique. Les résultats préliminaires indiquent que les formations de fer laminées ont une signature mixte héritée de l'eau de mer, de fluides chauds émis sur le fond marin, et des roches sur lesquelles reposent les formations de fer. La signature semble varier en association avec la présence d'or, suggérant qu'il soit peut-être possible de discriminer les formations de fer minéralisées.
GEOSCAN ID293129