GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePolymetallic U-Ag veins at Port Radium, Great Bear magmatic zone, Canada: main botryoidal pitchblende stage cuts 1.74 Ga diabase dykes and has REE signatures diagnostic of unconformity-type deposits
TéléchargerTéléchargements
AuteurGandhi, S; Potter, E; Fayek, M
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7493, 2013, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/293118
Image
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/293118
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC86K/01; 86K/02; 86K/03; 86K/04; 86K/05; 86K/06; 86K/07; 86K/08; 86L/01
Lat/Long OENS-118.5000 -116.0000 66.5000 66.0000
Sujetsmagmatisme; roches ignées; gisements minéraux; gîtes minéralogiques; uranium; argent; radium; cobalt; nickel; cuivre; bismuth; discordances; caractéristiques structurales; interpretations structurelles; analyses structurales; prospection minière; gisements d'uranium; minéralisation; rapports uranium-plomb; datation au uranium-plomb; datation radiométrique; Craton de Slave ; Mine Echo Bay ; Formation de Port Radium ; Formation d'Echo Bay ; géologie économique; géologie structurale; pétrologie ignée et métamorphique; géochronologie; géophysique; Protérozoïque; Précambrien
Illustrationsphotographs; location maps; plots; photomicrographs; Concordia diagrams; stratigraphic columns
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeUranium, GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2013 11 20
Résumé(disponible en anglais seulement)
The Eldorado mine at Port Radium produced 6,223 tonnes of U and 8 million ounces of Ag from 1942 - 1982, with smaller amounts of Ra, Co, Ni, Cu, Ag and Bi. Mining reached a depth of 511 m. The adjacent Echo Bay mine produced 25.5 million ounces of Ag. The metals were deposited along steep, NEtrending, late tectonic brittle faults in andesitic volcanics of the Great Bear magmatic zone (GBmz), a 1.87-1.84 Ga continental arc along the west margin of Wopmay Orogen. The brittle faults were healed by quartz veins with sparse chalcopyrite and pitchblende, then cut by 1.74 Ga Cleaver diabase dykes. Fault reactivation offset the dykes and led to 5 stages of polymetallic veins.
The veins are cut by a gently dipping sheet of 1.59 Ga Western Channel diabase. The Lower Hornby Bay Group was deposited between the two diabase events, and was later eroded at Port Radium.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
En dépit du fait que Port Radium constitue l'une des premières mines d'uranium au Canada, l'origine et la classification de ses filons uranifères demeurent controversées. La présente étude, réalisée dans le cadre du projet sur les ressources en uranium du programme GEM, a utilisé des cartes historiques inédites ainsi que des datations récemment publiées, combinées à l'utilisation d'outils modernes d'analyse sur du matériel d'archives afin de préciser l'origine des filons. Ces relations entre les données de terrain, les datations et les signatures géochimiques tendent toutes à indiquer que les filons seraient mieux classés comme étant des expressions dans le socle d'une minéralisation uranifère de type discordant associée au bassin de Hornby Bay, apparentée aux gisements d'uranium du bassin d'Athabasca. Ces constatations permettent de rehausser considérablement le potentiel de la région en minéralisations à forte teneur en uranium.
GEOSCAN ID293118