GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePermafrost
AuteurRomanovsky, V E; Smith, S L; Christiansen, H H; Shiklomanov, N I; Streletskiy, D A; Drozdov, D S; Oberman, N G; Kholodov, A L; Marchenko, S S
SourceArctic Report Card 2013; par Jeffries, M O (éd.); Richter-Menge, J A (éd.); Overland, J E (éd.); 2013 p. 131-136
LiensOnline - En ligne
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130260
ÉditeurNOAA Climate Program Office
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatshtml
ProvinceNunavut; Territoires du Nord-Ouest
SNRC120; 107; 106; 96; 95
Lat/Long OENS 180.0000 -180.0000 84.0000 60.0000
Sujetspergélisol; congélation du sol; glace fossile; températures au sol; Changement climatique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationslocation maps; plots; tables
ProgrammeSurveillance des variables climatiques, Géosciences de changements climatiques
Résumé(non publié)
En 2013, de nouveaux records de températures élevées à une profondeur de 20 m ont été enregistrés à deux observatoires du pergélisol les plus au nord sur le versant nord de l'Alaska, dans le chaînon Brooks, en Alaska, et dans le Haut-Arctique canadien, où les mesures de la température remontent à la fin des années 1970.
Au cours des dernières 15 années (1998-2012), l'épaisseur du mollisol (couche active) a augmenté dans le nord de la Russie européenne, dans le nord de la Sibérie orientale et au Chukotka.
En 2012, dans l'ouest de la Sibérie, l'épaisseur du mollisol a été la plus grande depuis 1996 et dans le nord de la Russie européenne, elle a été la plus grande depuis le début de la prise des mesures en 1998.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le présent article sur le pergélisol est la contribution à l'Arctic Report Card, un rapport annuel examiné par des pairs qui fournit de l'information claire et fiable sur l'état actuel du système arctique par rapport aux mentions historiques. L'information fournie par le Réseau mondial de surveillance terrestre du pergélisol (GTN-P), auquel le Canada participe, indique que le pergélisol continue de se réchauffer dans la région circumpolaire et que, dans certaines régions, comme l'Extrême Arctique, les températures du pergélisol ont été les plus élevées au cours des trois ou quatre dernières décennies. Puisque le pergélisol est un élément important du paysage nordique, il est essentiel de savoir comment les conditions évoluent pour planifier l'adaptation à un changement climatique et appuyer les décisions concernant le développement du Nord.
GEOSCAN ID293106