GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreVelocity model construction, uncertainty evaluation, and two-way travel time to sediment thickness conversion
AuteurLi, Q; Shimeld, J; Dickie, K; Dehler, S; DesRoches, K
Source2013 American Geophysical Union Fall Meeting, abstracts; 2013 p. 1
LiensOnline - En ligne
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130256
ÉditeurAmerican Geophysical Union
Réunion2013 American Geophysical Union Fall Meeting; San Francisco; US; décembre 9-13, 2013
Documentlivre
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatshtml
Sujetsinterpretations sismiques; vitesse des ondes sismiques; sismo-sondages; modèles; analyses du temps de parcours; géophysique
ProgrammePreparation of a submission for an extended continental shelf in the Atlantic and Arctic Oceans under UNCLOS, Délimitation du plateau continental du Canada en vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS)
Résumé(non publié)
Les déterminations de l'épaisseur des sédiments jouent un rôle clé dans le positionnement des points fixes les plus loin de la côte des limites externes des plateaux continentaux des États côtiers. Les levés de sismique-réflexion constituent une technique précieuse pour l'évaluation de l'épaisseur des sédiments requise pour le positionnement. Toutefois, de tels levés de sismique-réflexion enregistrent le temps de parcours aller-retour (tpar) des ondes sismiques incidentes suivant la verticale. Il est nécessaire de posséder un modèle précis des vitesses sismiques pour convertir les tpar en épaisseurs de sédiments. En adoptant cette approche, on construit tout d'abord un modèle de vitesses, on en évalue l'incertitude, puis on convertit les tpar en épaisseurs de sédiments. Toutes ces étapes sont programmées en fonction d'un traitement par lots et par scripts. Dans un premier temps, on choisit une fonction de lenteur (l'inverse de la vitesse), qui est fondée sur la théorie de compaction des sédiments solides, et nous l'ajustons au mieux en utilisant toutes les observations de vitesse disponibles à l'aide de la méthode des axes principaux réduits, laquelle minimise les erreurs provenant à la fois des observations de vitesse et de profondeur. Dans un deuxième temps, on évalue l'incertitude de vitesse à l'aide d'une méthode statistique de bootstrapping en simulant une procédure de rééchantillonnage sans remplacement; ainsi, celle-ci sert également à évaluer l'incertitude de l'épaisseur des sédiments qui est causée par les erreurs du modèle de vitesses. En outre, grâce au modèle des vitesses élaboré, la conversion de la profondeur des sédiments en tpar est réalisée de façon analytique et la conversion de tapr en profondeurs est effectuée par la résolution d'une équation non linéaire au moyen d'une méthode d'itération newtonienne en employant une efficacité de convergence approuvée et une précision prédéfinie (0,1 m). En dernier lieu, tous ces processus sont mis en oeuvre à l'aide de C sharpF et de JavaScript pour leur intégration au format de fichier GeoFrame (interprétation des horizons sismiques) ou dans tout document possédant des capacités de traitement en lots et de vérification flexible. À titre d'exemple, les observations de vitesses de la région de la mer du Labrador disponibles dans le domaine public sont utilisées pour l'élaboration d'un modèle de vitesses et l'évaluation de l'incertitude de vitesse et d'épaisseur des sédiments. La conversion des tpar en épaisseurs de sédiments, fondée sur le modèle de vitesses élaboré, peut alors être réalisée et l'excellente performance de ce traitement peut être démontrée par des simulations et des comparaisons aux modèles de vitesses diffusés pour les régions en eau profonde des océans planétaires.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Pour livrer présentation sur les nouvelles recherches pour développer des méthodes de limites extérieures informatiques continentaux pour le programme UNCLOS. Il inclut le module vitesse cnstruction, l'estimation de l'incertitude, le temps sismique et de l'estimation de l'épaisseur des sédiments, et la mise en oeuvre thier et des exemples d'application.
GEOSCAN ID293101