GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAmbient seismic noise tomography of Canada and adjacent regions: Part I. Crustal structures
AuteurKao, H; Behr, Y; Currie, C A; Hyndman, R; Townend, J; Lin, F -C; Ritzwoller, M H; Shan, S -J; He, J
SourceJournal of Geophysical Research vol. 118, no. 11, 2013 p. 5865-5887, https://doi.org/10.1002/2013JB010535
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130238
ÉditeurAmerican Geophysical Union
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1002/2013JB010535
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsinterpretations sismiques; levés sismiques; données sismiques; structure de la croûte; géophysique; tectonique
Illustrationslocation maps; histograms; plots
ProgrammeTargeted Hazard Assessments in Western Canada, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(non publié)
Le présent article rend compte de la première étude à l'échelle continentale de la structure de la croûte et du manteau supérieur du Canada et des régions adjacentes fondée sur les vitesses de propagation des ondes de cisaillement (Vs) en ayant recours à la tomographie du bruit ambiant. Pour réaliser l'étude, nous avons utilisé des données continues sur la forme des ondes enregistrées entre 2003 et 2009 à l'aide de 788 stations sismographiques à large bande situées au Canada et dans les régions adjacentes. La bande de fréquence primaire du bruit ambiant la plus élevée fournit une meilleure résolution des structures crustales que celle obtenue par les modèles tomographiques antérieurs fondés sur les formes des ondes des tremblements de terre. Des anomalies marquées de basse vitesse sont observées à de faibles profondeurs (<20 km) sous le golfe du Saint-Laurent, dans l'Est du Canada, les bassins sédimentaires de l'Ouest du Canada et la Cordillère. En revanche, le Bouclier canadien montre les vitesses crustales les plus rapides. Nous caractérisons la transition croûte-manteau selon des critères non seulement limités à sa profondeur et à la vitesse des ondes, mais aussi par son caractère tranché, défini par son épaisseur et l'amplitude de l'augmentation de vitesse des ondes. Des variations considérables des propriétés physiques à la transition croûte-manteau sont observées dans l'ensemble du Canada. Des corrélations positives entre l'épaisseur de la croûte, la vitesse du Moho et l'épaisseur de la zone de transition sont évidentes sur la majeure partie du craton, à l'exception d'un secteur proche de la baie d'Hudson où Vs dans la partie sommitale du manteau est relativement lente. Des gradients verticaux marqués de Vs sont observés aux profondeurs médiocrustales sous la Cordillère et la majeure partie du Bouclier canadien. Le contraste de vitesse aux profondeurs médiocrustales sous la Cordillère pourrait correspondre à une zone de décollement associée aux températures élevées relevées immédiatement sous elle, alors que le fort gradient de vitesse aux profondeurs médiocrustales sous le Bouclier Canadien représente probablement une ancienne limite rhéologique entre les parties supérieure et inférieure de la croûte.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cet article présente la première étude à l'échelle continentale de la vitesse de cisaillement structure de la croûte et du manteau supérieur (Vs) du Canada et des régions adjacentes . Données de forme d'onde sismique enregistrée continue entre 2003 et 2009 avec 788 stations sismiques au Canada et dans les régions adjacentes sont utilisées dans l'analyse. L'utilisation de l'analyse de forme d'onde continue offre une meilleure résolution des structures croûte que les modèles tomographiques antérieures basées sur l'heure d'arrivée du tremblement de terre . D'éminents anomalies à basse vitesse sont observés à de faibles profondeurs ( <20 km) sous le golfe du Saint-Laurent dans l'est du Canada , les bassins sédimentaires de l'ouest du Canada, et la Cordillère. En revanche, le Bouclier canadien présente des vitesses élevées . Variations considérables dans les propriétés physiques de la transition croûte-manteau sont observés partout au Canada. Le contraste de vitesse mi- croûte sous la Cordillère peut être liée à des températures élevées immédiatement en dessous , tandis que le gradient de vitesse mi- croûte sous le Bouclier canadien représente probablement une limite rhéologique entre la croûte supérieure et inférieure .
GEOSCAN ID293067