GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTechniques géoscientifiques dans la résolution des défis de l'évaluation des risques environnementaux en aval des mines métalliques: un exemple des milieux récepteurs du site Aldermac en Abitibi, Québec
AuteurAlpay, S; McNeil, R J; Grenier, A
SourceCongrès Québec Mines; 2013 p. 1-47
LiensOnline - En ligne
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130216
RéunionCongrès Québec Mines; Québec; CA; Novembre 14, 2013
Documentlivre
Lang.français
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC32D/03; 32D/06
Lat/Long OENS-79.5000 -79.1667 48.3333 48.1667
Sujetscontamination des métaux lourds; effets sur l'environnement; etudes de l'environnement; géologie de l'environnement
Illustrationslocation maps; photographs; flow charts; plots
ProgrammeOutils d'adaptation et d'impacts sur l'environnement pour les mines de métaux, Géosciences de l'environnement
RésuméLes principaux objectifs de l'étude du Lac Dasserat, en aval du site Aldermac, comprennent l'optimisation du carottage des sédiments lacustres, des levés des eaux de surface et de sédiments de fond comme des techniques géoscientifiques pour caractériser des risques environnementaux. Les objectifs spécifiques portent à : déterminer l'étendue spatiale de la contamination métallique, évaluer la distribution des métaux des milieux récepteurs préalable au développement et enregistrer la réponse environnementale précoce en amont d'une ancienne mine restaurée. Le déploiement d'un spectromètre à fluorescence X à réflexion totale pour analyser les métaux des eaux de surface et d'un spectromètre portable à fluorescence X pour analyser les métaux de sédiments lacustres ont fourni des résultats analytiques rapides durant la présence sur le terrain ; les résultats ont montré une bonne corrélation avec les analyses traditionnels (ex : ICP-MS). De plus, la grille d'échantillonnage du carottage régionale a fourni le cadre pour estimer les concentrations de fond d'origine naturelle de la zone d'étude.

Ces résultats suggèrent que les études normalement effectuées pour évaluer les conditions existantes sur les sites qui seront développés pour l'exploitation minière peuvent être insuffisantes pour évaluer : les conditions préalables au développement, les effets environnementaux d'effluents du nouveau développement ou l'accumulation des effets provenant d'une contamination précédente des milieux récepteurs. Les sources de contaminants peuvent être obscurcies dans les milieux hébergeant plusieurs exploitations minières. Les études sur les effets cumulatifs bénéficieraient du carottage des sédiments lacustres pour bonifier les levées d'eau de surface jumelés avec les levés de sédiments de fond.

L'ancienne mine Aldermac, situé à 15 km à l'ouest de Rouyn-Noranda, a exploité un gisement contenant du Cu, Zn, Au et Ag entre 1932 et 1943 et a déversé un drainage minier acide dans le bassin versant en aval, y compris le Lac Dasserat. Le bassin versant constitue un site idéal pour développer des techniques géoscientifiques pour l'évaluation des risques environnementaux. Il représente à la fois un gisement commun et l'héritage des pratiques minières. La contamination et les effets négatifs sur les habitats aquatiques ont été démontrés au point où la propriété Aldermac est devenue le site d'une restauration environnementale menée par le gouvernement. Un développement minier futur est prévisible dans le bassin versant. Donc les plans de gestion environnementaux, qui sont requises avant le début de tout nouveau développement, à cet endroit ou sur des sites comparables, pourront bénéficier des outils géoscientifiques développés dans cette étude.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'etude vise a developper des outils geoscientifiques pour les evaluations de risques environnementaux des bassins versants en aval des sites miniers metalliques. Les techniques comprennent le carottage des sediments lacustres pour bonifier les levées de la chimie des eaux de surface et les levés de sédiments de fond. Les nouvelles techniques analytiques, qui peuvent fournir les resultats rapidement pendant la presence sur le terrain, font partie de l'etude pour mesurer la chimie des eaux et des sediments. Le but ultime est d'ameliorer les evalutations de risques environnementaux en utilisant ces outils geoscientifiques tout au long de vie des mines.
GEOSCAN ID293035