GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEstimating sea-level allowances for Atlantic Canada under conditions of uncertain sea-level rise
AuteurZhai, L; Greenan, B; Hunter, J; James, T S; Han, G
SourceCanadian Technical Report of Hydrography and Ocean Sciences 283, 2013, 49 pages
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130188
ÉditeurDepartment of Fisheries and Oceans
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNouvelle-Écosse; Terre-Neuve-et-Labrador; Nouveau-Brunswick; Québec; Région extracotière
SNRC1; 2; 10; 11; 12; 20; 21; 22
Lat/Long OENS-68.0000 -48.0000 52.0000 43.0000
Sujetschangements du niveau de la mer; variations du niveau de la mer; hydrographie; relèvement isostatique; compensation isostatique; Changement climatique; géologie marine
Illustrationslocation maps; plots; histograms; tables
ProgrammeInfrastructure côtière, Géosciences de changements climatiques
LiensOnline - En ligne
RésuméLe présent rapport contient la méthodologie utilisée pour calculer les tolérances relatives à l'élévation du niveau de la mer pour le Canada atlantique au XXIe siècle en cas d'élévation incertaine du niveau de la mer. Les tolérances (Hunter 2012) sont définies comme étant le niveau auquel un actif doit se trouver pour maintenir la même probabilité d'inondations futures que celles que l'emplacement a connues récemment. Les tolérances sont déterminées grâce à la combinaison des statistiques relatives aux marées actuelles et aux ondes de tempête (marées de tempête) et des prévisions régionales de l'élévation du niveau de la mer, ainsi que de l'incertitude
qui y est associée (Hunter et al., 2013). Les données provenant des marégraphes de neuf emplacements pilotes sur la côte atlantique canadienne sont utilisées pour déterminer les paramètres d'échelle d'extrêmes des niveaux de la mer actuels à l'aide de la fonction de
distribution de Gumbel. Au XXIe siècle, les tolérances, par rapport à l'année 1990, étaient calculées à dix ans d'intervalle pour le scénario d'émissions A1F1 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Pour le Canada atlantique, les tolérances varient
selon les régions. Elles s'établissaient entre -13 et 38 cm pour la période allant de 1990 à 2050 et entre 7 et 108 cm pour la période allant de 1900 à 2100. Les tolérances négatives dans le golfe du Saint-Laurent sont causées par un soulèvement des terres en raison d'un ajustement isostatique glaciaire.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le rapport utilise de nouvelles techniques pour déterminer les changements à prévoir relativement aux niveaux d'eau très hauts de lieux choisis du Canada atlantique, et ce, en réponse aux modifications anticipées quant au niveau moyen de la mer, au 21e siècle. Les résultats sont exprimés à l'aide d'une marge, soit le changement du niveau d'eau nécessaire pour que des inondations se produisent à la même fréquence que par le passé. Le mouvement vertical du sol varie selon la région étudiée et donc, le seuil (pour la période de 1990 à 2100) varie de quelques dixièmes de centimètre à un peu plus d'un mètre.
GEOSCAN ID292922