GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreConodonts recovered from the carbonate xenoliths in the kimberlites confirm the Paleozoic cover on the Hall Peninsula, Nunavut
AuteurZhang, S; Pell, J
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 51, issue 2, 2014 p. 142-155, https://doi.org/10.1139/cjes-2013-0171
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130185
ÉditeurNational Research Council of Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2013-0171
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC25O/13; 25O/14; 25O/15; 25O/16; 25P/13; 25P/14; 26A/04; 26B
Lat/Long OENS-68.5000 -65.0000 65.0000 63.5000
Sujetsroches sédimentaires; schistes; dolomies; brèches; xénolites; kimberlites; diamant; potentiel minier; épaisseur de la couverture meuble; sédimentologie; géologie économique; Paléozoïque
Illustrationslocation maps; photomicrographs
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
RésuméLa péninsule de Hall, située dans le sud-est de l'île de Baffin (Nunavut), renferme la province kimberlitique de Chidliak, découverte récemment. Si la région ne présente actuellement aucune couverture sédimentaire d'âge phanérozoïque, à l'exception de dépôts glaciaires non consolidés, des microfossiles de conodontes d'âge ordovicien à silurien précoce ont toutefois été récupérés de xénolites carbonatés préservés dans des kimberlites d'âge jurassique tardif à crétacé précoce. Plus de 1300 spécimens de conodontes ont été récupérés, parmi lesquels 32 espèces représentant 23 genres ont été reconnues, en plus de quatre éléments indéterminés. Les faunes de conodontes bien conservées fournissent des données fiables pour la péninsule de Hall permettant (i) de reconstituer les unités stratigraphiques du Paléozoïque inférieur, y compris les Formations de la baie de Frobisher, d'Amadjuak, d'Akpatok et de la baie de Foster de l'Ordovicien supérieur, et la Formation de la rivière Severn du Silurien inférieur, (ii) d'estimer à un total de 270-305 m l'épaisseur de la couverture sédimentaire du Paléozoïque inférieur avant l'intrusion des kimberlites, (iii) d'établir l'historique d'érosion après la mise en place des kimberlites et (iv) de calculer un taux d'érosion minimum de 2 m/Ma. Les conodontes définissent une grande fourchette de valeurs de l'indice d'altération de la couleur (IAC) allant de 1,5 à 8, soit la plus grande fourchette observée pour une suite de xénolites entraînés dans des kimberlites.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La péninsule Hall, située dans le sud-est de l'île de Baffin, au Nunavut, renferme la province kimberlitique de Chidliak récemment découverte. À l'heure actuelle, cette région ne présente pas de couverture sédimentaire du Phanérozoïque, à l'exception de dépôts glaciaires non consolidés. Toutefois, des microfossiles (conodontes) de l'Ordovicien tardif et du Silurien précoce ont été récupérés dans des xénolites carbonatés préservés dans des kimberlites du Jurassique tardif au Crétacé précoce. Les faunes de conodontes bien conservées, composées de plus de 1300 spécimens de conodontes, parmi lesquels 32 espèces représentant 23 genres ont été identifiées alors que quatre éléments étaient indéterminés, fournissent des preuves fiables pour estimer l'épaisseur de la couverture sédimentaire du Paléozoïque inférieur avant la mise en place des kimberlites et pour retracer l'histoire de l'érosion après la mise en place des kimberlites. Tous ces conodontes présentent une gamme étendue de valeurs de l'indice d'altération de couleur des conodontes, comprises entre 1,5 et 8. Ainsi, il est plus facile d'évaluer les variations de température dont témoignent les conodontes préservés dans des xénolites de roches sédimentaires, dans une même kimberlite et entre différentes kimberlites.
GEOSCAN ID292910