GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMultiple failure styles related to shallow gas and fluid venting, upper slope Canadian Beaufort Sea, northern Canada
AuteurSainte-Ange, F; Kuus, P; Blasco, S; Piper, D J W; Hughes-Clarke, J E; MacKillop, K
SourceMarine Geology vol. 355, 2014 p. 136-149, https://doi.org/10.1016/j.margeo.2014.05.014
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130177
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.margeo.2014.05.014
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière du nord
Lat/Long OENS-136.7500 -135.7500 70.6667 70.3833
Sujetshydrocarbures; capacité de production d'hydrocarbures; gaz; hydrate; dégagements gazeux; dépôts de pentes; glissements de pentes; stabilité des pentes; pergélisol; bathymétrie; topographie du fond océanique; topographie du fond océanique; caractéristiques sous-marines; sédiments marins; sédiments marins; géologie marine; combustibles fossiles; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationslocation maps; profiles; photographs
ProgrammeRisques géo marines, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(non publié)
Le talus continental de la portion canadienne de la mer de Beaufort nous offre une occasion exceptionnelle d'étudier la relation entre l'échappement de fluides et la formation de dépôts de transport en masse. La plate-forme continentale était exposée à l'air libre et en partie libre de glaces lors de la dernière glaciation et elle renferme en profondeur un pergélisol étendu. La rétrodiffusion dans la colonne d'eau a révélé la présence de plus de 40 évents de gaz actifs le long de la marge côté mer de la zone de pergélisol sous-marine, au rebord de la plate-forme continentale et dans la partie supérieure du talus continental. De nouvelles données de bathymétrie multifaisceaux et de profileur sous-marin montrent des ruptures peu profondes et des dépôts de transport en masse datant de l'Holocène sur le talus supérieur. En amont du front d'un escarpement prononcé, un fond marin ondulant et des failles synsédimentaires évidentes surmontent un horizon dont la signature acoustique révèle une structure incohérente à stratifiée à 50 m sous le fond marin, un horizon que notre interprétation rapporte à une surface de décollement au-dessus de laquelle s'est produit une reptation progressive. Une reptation semblable s'observe par endroits sur le talus supérieur et, dans certains cas, semble avoir évolué en petits glissements de translation ayant mis en cause des sédiments plus compactés enfouis à >25 m ou en coulées de débris boueuses, là où des sédiments enfouis à <25 m ont été mis en mouvement. La majeure partie du talus a été soumise à des glissements lors d'un épisode régional de rétrogression, lesquels ont vraisemblablement pris naissance le long des parois abruptes de chenaux sur le talus inférieur. Des blocs de glissements rotationnels rétrogressifs ont été conservés sur des surfaces à gradient de <2° du talus supérieur, mais semblent avoir complètement disparu des surfaces à gradient de 3° du talus intermédiaire, où des dépôts de coulée de débris boueuse sont observés. Les corrélations entre les âges radiocarbone de carottes et les profils sous-marins montrent que les ruptures rétrogressives se sont produites dans les derniers 1000 ans. La présente étude laisse entendre que la stabilité de la bordure de la plate-forme continentale et de la partie supérieure du talus continental dans la mer de Beaufort est intimement liée à la dynamique du pergélisol et à la présence de sédiments fragiles, riches en gaz. Elle démontre que la déformation par reptation évolue soit en coulées de débris boueuses ou bien en glissements de translation, selon la résistance des sédiments, mais ne fournit aucun indice à l'effet que la reptation puisse mener à des étalements de sédiments.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce document décrit les divers styles de glissements sous-marins dans la partie supérieure de la pente de Beaufort et contient une interprétation des caractéristiques de déformation et de mouvement. Il comprend des observations sur le lien spatial entre les échappements de fluides du plancher océanique (surtout sous forme gazeuse) et la distribution des entités de glissement. Le document ne contient AUCUNE observation sur les dangers que posent ces glissements et leur intervalle de récurrence.
GEOSCAN ID292894