GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDiscussion: "Streamlined erosional residuals and drumlins in central British Columbia, Canada" by J. Donald McClenagan, (2013) Geomorphology 189, 41-54
AuteurStumpf, A J; Ferbey, T; Plouffe, A; Clague, J J; Ward, B C; Paulen, R C; Bush, A B G
SourceGeomorphology vol. 209, 2014 p. 147-150, https://doi.org/10.1016/j.geomorph.2013.10.019
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130163
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.geomorph.2013.10.019
Medianumérique; en ligne; papier
Formatspdf; html
ProvinceColombie-Britannique
SNRC93B; 93C; 93D; 93E; 93F; 93G; 93K; 93L; 93M; 93N
Lat/Long OENS-128.0000 -122.0000 56.0000 52.0000
Sujetsdépôts glaciaires; topographie glaciaire; drumlins; erosion glaciaire; érosion; déformation; dispersion des sédiments; nappes glaciaires; dépôts d'écoulements laminaires; inondations; modèles; établissement de modèles; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Cénozoïque; Quaternaire
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(non publié)
Dans McClenagan (2013), on présente un modèle expliquant la formation des dépôts résiduels fuselés ou drumlins sur les hautes et les basses terres de la région de plateau du centre de la Colombie-Britannique. Dans le présent article, nous observons que McClenagan n'a pas examiné adéquatement les travaux antérieurs pertinents réalisés dans la région et soutenons que des analyses et des preuves additionnelles sont requises pour justifier ce nouveau modèle. L'hypothèse offerte pour l'origine du paysage de plateau, plus précisément une activité fluvioglaciaire catastrophique, est significativement différente de celle fondée sur une érosion glaciaire et une déformation qui a été élaborée par des recherches s'appuyant sur des travaux de terrain au cours des six dernières décennies. Nous examinons les cinq aspects fondamentaux suivants reliés au modèle proposé : le modèle géologique actuel, la théorie de la dispersion glaciaire, les hypothèses courantes sur la formation des drumlins et autres reliefs glaciaires et la modélisation de l'érosion glaciaire théorique. Nous suggérons en outre que le modèle ne peut être validé sans indices sédimentologiques ou morphologiques sur le terrain de l'existence des plans d'eau proposés comme source de l'épisode ou des épisodes de méga-inondation avancés.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Un article récent écrit par J.D. McClenagan a été publié dans la revue scientifique Geomorphology. L'article présente une hypothèse sur le mode de formation des drumlins dans la partie centrale de la Colombie-Britannique qui implique un drainage catastrophique d'eau de fonte pendant la dernière glaciation. Cette hypothèse n'est pas supportée par la grande quantité de recherche sur la géologie des formations superficielles faite par la Commission géologique du Canada et la British Columbia Geological Survey qui montre plutôt que les drumlins ont été formés par les glaciers en mouvement et donc que ces formes sont parallèles aux mouvements glaciaires. Un groupe de chercheurs a rédigé cette discussion pour indiquer clairement les lacunes de cette hypothèse dans une publication et un encadrement scientifique.
GEOSCAN ID292876