GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCapacitively coupled resistivity inversion using effective dipole lengths
TéléchargerTéléchargements
AuteurOldenborger, G A; LeBlanc, A -M
SourceCommission géologique du Canada, Note technique no. 6, 2013, 10 pages, https://doi.org/10.4095/292858
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292858
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsrésistivité; levés de résistivité; pergélisol; modèles; établissement de modèles; géophysique
Illustrationslocation maps; models; histograms
ProgrammeInfrastructures terrestres, Géosciences de changements climatiques
Diffusé2014 01 08
RésuméLes levés de résistivité à couplage capacitif (RCC), effectués sans contact, sont utilisés dans les études de terrains pergélisolés et de surfaces artificielles. Nous avons observé des différences entre les données RCC obtenues avec des antennes à ligne d'alimentation et les données de résistivité galvanique (RG). Les modèles d'inversion de données correspondants présentent des différences dans l'amplitude et la structure de la résistivité. Nous avons appliqué et mis à l'essai le concept de la longueur effective du dipôle pour des données RCC recueillies avec des antennes à ligne d'alimentation sur un terrain pergélisolé à Iqaluit, au Nunavut. Nous avons comparé les inversions des données RCC corrigées à leurs équivalents RG. La correction des données RCC effectuée en utilisant une longueur effective du dipôle égale à 80 % de la longueur réelle de l'antenne produit le modèle de résistivité offrant la meilleure concordance avec le modèle RG. Par contre, même après cette correction, le modèle RCC n'imite pas précisément le modèle RG.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Sans contact résistivité capacitif (RC) trouve application dans les enquêtes du pergélisol et dans les enquêtes sur les surfaces artificielles comme à l'aéroport international d'Iqaluit, au Nunavut. RC géophysiques sont utiles pour la cartographie géologique et les unités de pergélisol, et pour estimer leur potentiel de subsidence associée à la dégradation du pergélisol. Subsidence peut avoir des impacts négatifs importants sur les infrastructures terrestres. Nous examinons l'exactitude des données RC et nous testons une hypothèse d'amélioration de la fiabilité des modèles générés à partir de ces données. Manipulation simple des données RC résulte dans les modèles qui sont plus compatibles avec d'autres types de données. Résultats permettre une meilleure estimation des propriétés des matériaux (potentiel de subsidence) et une meilleure comparaison des données sur une zone régionale.
GEOSCAN ID292858