GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreComparison of magnetic-susceptibility meters using rock samples from the Wopmay Orogen, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargements
AuteurLee, M D; Morris, W A
SourceCommission géologique du Canada, Note technique 5, 2013, 10 pages, https://doi.org/10.4095/292739
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292739
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC85N; 86C; 86D; 86E; 86F; 86K; 86L
Lat/Long OENS-119.0000 -116.0000 67.0000 63.0000
Sujetsinterprétations magnétiques; propriétés magnétiques; susceptibilité magnétique; instruments d'observation; Orogène de Wopmay ; géophysique
Illustrationslocation maps; plots
ProgrammeBases de données couvrant les trois territoires (la télécartographie prédictive), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2013 11 19
RésuméLa susceptibilité magnétique de 51 échantillons de roche provenant de l'orogène de Wopmay (Territoires du Nord-Ouest) a été mesurée au moyen de trois magnétomètres portatifs différents afin de quantifier les variations entre les instruments. Bien qu'elle soit simple, cette étude est importante pour les bases de données sur les propriétés des roches lorsque ces bases de données renferment des mesures effectuées par différents géoscientifiques. Les instruments (KT-10, MS2E et SM-30) diffèrent selon : a) la fréquence du signal d'induction électromagnétique, b) la taille et la géométrie de la bobine source et c) l'intensité du champ appliqué. Des mesures répétées à différents endroits sur un échantillon ont permis de mesurer le rapport signal/bruit et les variations de la susceptibilité dans l'échantillon. Le modèle MS2E présentait le plus grand écart type du signal dans un échantillon en raison de sa bobine plus petite. Nous avons ensuite utilisé le calcul de la droite des moindres carrés pour comparer la réponse des instruments. Les modèles SM-30 et KT-10 donnaient des mesures similaires, tandis que celles du modèle MS2E étaient systématiquement plus élevées. Aux fins d'une utilisation pour la modélisation magnétique, il n'y a aucune différence significative entre les mesures de susceptibilité données par les modèles KT-10 et SM-30. Davantage de mesures individuelles sont requises lorsque le modèle MS2E est utilisé.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les propriétés magnétiques de cinquante et un spécimens de roche provenant du nordouest du Canada ont été mesurées au moyen de trois instruments magnétiques différents. L'objectif de l'étude était de quantifier toute variabilité entre les instruments et également tout problème découlant des bases de données sur les roches qui comprennent des mesures effectuées par différents scientifiques et par différents instruments. Les trois compteurs sont tous des instruments portatifs qui diffèrent cependant dans leur conception ou dans la façon dont ils mesurent les propriétés magnétiques des roches. Après avoir mesuré chacun des spécimens de roche, nous avons comparé la réponse de chaque instrument en effectuant une analyse statistique des mesures. En résumé, deux des compteurs magnétiques ne présentaient aucune différence significative, tandis que plusieurs mesures individuelles supplémentaires ont été nécessaires pour un autre compteur.
GEOSCAN ID292739