GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDistribution of subtidal sedimentary bedforms in a macrotidal setting: the Bay of Fundy, Atlantic Canada
AuteurTodd, B J; Shaw, J; Li, M Z; Kostylev, V E; Wu, Y
SourceContinental Shelf Research vol. 83, 2014 p. 64-85, https://doi.org/10.1016/j.csr.2013.11.017
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130110
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.csr.2013.11.017
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS -65.5833 -64.9167 45.3333 45.0000
Sujetsconfigurations lit; déplacement de la configuration lit; dunes hydrauliques; courants de marée; affouillements dus aux courants; dépôts de marée; milieux de marée; milieu macrotidal; bathymétrie; sédimentologie; géologie marine; géophysique
Illustrationslocation maps; images; histograms; rose diagrams; seismic profiles; photographs
ProgrammeÉnergies renouvelables, Géosciences environnementales
Résumé(non publié)
La baie de Fundy, au Canada, une vaste baie macrotidale où sont enregistrées les plus hautes marées au monde, a été cartographiée à l'aide de systèmes sonar multifaisceaux. L'imagerie haute résolution de la topographie et de l'intensité de la rétrodiffusion du fond marin, combinée aux données géophysiques et aux données d'échantillonnage, révèle pour la première fois la morphologie, l'architecture et les relations spatiales d'un éventail de figures de fond marin : (1) des figures de fond transversales à l'écoulement se manifestent sous la forme de vastes dunes bidimensionnelles isolées ainsi que de dunes tridimensionnelles dans des nappes de sable; (2) des figures de fond parallèles à l'écoulement prennent la forme de nombreuses rides rectilignes que d'autres chercheurs ont assimilé à des biohermes à modioles; (3) des ensembles de traînées de sédiments qui flanquent les promontoires proéminents et les vastes hauts-fonds. Cette série de figures de fond marin s'est formée à l'Holocène, lorsque l'énergie tidale s'est accrue alors que la baie s'approchait de l'état de résonance. Nous examinons l'évolution de ces figures de fond marin, leur migration potentielle et la manière dont elles pourraient imposer des limites aux futurs projets de développement de l'énergie marémotrice dans la baie de Fundy.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La baie de Fundy au Canada, un vaste enfoncement macrotidal qui connaît les plus fortes marées au monde, a été cartographiée par sonar multifaisceaux. Grâce à l'imagerie haute résolution des fonds marins et à la puissance de rétrodiffusion sonar combinée à des données géophysiques et des données d'échantillonnage, on a pu révéler pour la première fois la morphologie, l'architecture et le rapport spatial d'un éventail de figures sédimentaires de fond, c¿est-à-dire : 1) des figures sédimentaires à flux transverse qui prennent la forme de grandes dunes bidimensionnelles discrètes ou de dunes tridimensionnelles sur nappes de sable; 2) des figures sédimentaires à flux parallèle qui forment de nombreuses crêtes rectilignes que d'autres ont désignées comme étant des biohermes de modioles; 3) des groupes de queues de comète qui bordent les promontoires et les hauts-fonds de grande taille. La série de figures sédimentaires de fond s'est formée pendant l'Holocène, à l'époque où l'énergie des marées a augmenté en raison de la résonance à l'approche de la baie. Nous étudions l'évolution de ces figures sédimentaires de fond, leur potentiel migratoire et la possibilité qu'elles limitent l'exploitation de l'énergie marémotrice par turbine immergée dans la baie de Fundy.
GEOSCAN ID292732