GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreA study of the lake sediment geochemistry of the Melville Peninsula using multivariate methods: Applications for predictive geological mapping
AuteurGrunsky, E C; Mueller, U A; Corrigan, D
SourceJournal of Geochemical Exploration vol. 141, 2014 p. 15-41, https://doi.org/10.1016/j.gexplo.2013.07.013
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130098
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.gexplo.2013.07.013
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC46N; 46O; 46P; 47A; 47B
Lat/Long OENS -86.0000 -81.0000 68.5000 67.0000
Sujetsstatistiques; méthodes statistiques; cartographie par ordinateur; techniques de cartographie; géochimie; géomathématique
Illustrationslocation maps; plots; diagrams
ProgrammeGisements polymétalliques - Presqu'île Melville (Nunavut), GEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Nous avons mis à l'épreuve l'efficacité de la télécartographie prédictive en utilisant des données d'une nouvelle analyse géochimique de sédiments lacustres provenant de lacs répartis dans l'ensemble de la presqu'île Melville (Nunavut, Canada). Afin d'obtenir un moyen qualitatif et quantitatif de cartographie lithologique, nous avons effectué le traitement des données géochimiques de sédiments lacustres dans un cadre d'analyse compositionnelle ayant recours aux rapports logarithmiques, qui repose sur l'utilisation afférente de l'analyse en composantes principales, de l'analyse de variance, de l'analyse discriminante linéaire et de l'analyse spatiale employant une méthode de krigeage ordinaire. L'analyse en composantes principales nous fournit de l'information utile sur les associations multiélémentaires en se fondant sur le contraste entre les types de roches de la région. Les roches supracrustales d'origine sédimentaire possèdent un caractère multiélémentaire qui est distinct de celui des roches granitoïdes et gneissiques qu'elles surmontent. L'analyse de variance nous renseigne sur les éléments qui constituent les meilleurs discriminateurs pour différencier les types de roches représentés par la géochimie des sédiments lacustres. L'analyse spatiale offre pour sa part des renseignements sur la direction et la continuité spatiale de la répartition des éléments associés à des unités cartographiques précises. L'analyse discriminante linéaire nous fournit une base permettant d'établir des distinctions entre les différentes unités cartographiques ainsi qu'une méthode de validation de la capacité prédictive de cartographier les unités cartographiques sous-jacentes en se basant sur la géochimie des sédiments lacustres. L'application des méthodes statistiques multivariées aux données géochimiques de sédiments lacustres fournit la base pour élaborer une approche objective des processus géochimiques de découverte et de classification à partir desquels les cartes géologiques existantes peuvent être mises à l'épreuve et validées et que de nouvelles cartes géologiques peuvent être élaborées dans des régions où l'on ne possède pas suffisamment d'information géologique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Des données géochimiques de sédiment de lac ont été évaluées a partir des méthodes statistiques dans la région de Melville Peninsula de Nunavut. L'application de ces méthodes accentue les modèles et les caractéristiques qui indiquent le matériel de la roche en place. L'application des méthodes statistiques de classification permettent la prévision de la roche en place dans les secteurs où la couverture de sédiment de lac est absente et peuvent être prolongée aux secteurs où il y a des données géochimiques de sédiment de lac sans carte géologique connue.
GEOSCAN ID292711