GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePreliminary mineralogy of barite-associated sulphide mineralization in the Ordovician Zn-Pb-Cu-Ag-Au Lemarchant volcanogenic massive sulphide deposit, Newfoundland and Labrador
TéléchargerTéléchargements
AuteurGill, S B; Piercey, S J; Devine, C A
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2013-17, 2013, 18 pages, https://doi.org/10.4095/292708
Année2013
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/292708
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerre-Neuve-et-Labrador
SNRC12A/10
Lat/Long OENS -56.7500 -56.5833 48.6667 48.5000
Sujetsgîtes minéralogiques; gisements minéraux; gîtes volcanogènes; minéralisation; zinc; plomb; cuivre; argent; or; sulfures; gîtes sulfureux; barytine; sphalérite; pyrite; chalcopyrite; bornite; énargîte; tétrahédrite; tennantite; stroméyérite; galène; faciès; Zone de Dunnage ; Ligne de Red Indian ; minéralogie; géologie économique; Paléozoïque; Ordovicien
Illustrationslocation maps; cross-sections; photomicrographs; photographs; diagrams
ProgrammeÉtude des gîtes de sulfures massifs volcaniques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Diffusé2013 10 24
RésuméLe gisement de Lemarchant, un gîte de sulfures massifs volcanogènes (SMV) à Zn-Pb-Cu- Ag-Au de type bimodal felsique, est situé dans le centre de Terre-Neuve. Le gisement est caractérisé par une lentille de barytine minéralisée qui contient des sulfosels en abondance et des concentrations ano males de métaux précieux. Alors que la majeure partie de la barytine est massive, des agrégats lamellaires de barytine sont présents par endroits. La lentille de barytine minéralisée est constituée de trois associations de minéraux (ou faciès) qui passent d'une minéralisation externe riche en barytine à une base riche en sulfures comme suit: 1) faciès A à sphalérite blanche à miel+pyrite+chalcopyrite+bornite>énargite±Au; 2) faciès B à sphalérite blanche+galène+pyrite+tétraédrite>tennantite+stromeyérite+tétraédrite-Ag; 3) faciès C à sphalérite miel-brune (et sphalérite rouge accessoire)+chalcopyrite+pyrite±galène. La teneur en fer de la sphalérite passe de valeurs élevées dans la lentille de barytine externe et la rhyolite proximale à des valeurs plus faibles dans le centre de la lentille de barytine. Une quantité mineure d'or natif est visible dans la minéralisation du faciès A riche en barytine.
Selon notre interprétation, la séquence primaire de minéralisation de ces trois faciès commence par le dépôt de sphalérite et de pyrite à grain fin, et la cristallisation pénécontemporaine de la tennantite-tétraédrite, de la galène et de l'énargite, suivis du remplacement des sulfures par la bornite et la chalcopyrite, de la minéralisation de la stromeyérite de phase tardive et de la recristallisation de la pyrite automorphe.
Le gisement de Lemarchant est similaire à d'autres gisements de SMV de type Kuroko riches en barytine et est particulièrement remarquable pour son association de minéraux riche en sulfosels et ses minéraux hôtes de métaux précieux. Des travaux additionnels portant sur les propriétés chimiques des minéraux, la composition isotopique du soufre et du plomb ainsi que des calculs thermodynamiques seront entrepris afin de mieux comprendre les modes de localisation des métaux précieux et les processus qui ont donné lieu à l'enrichissement en métaux précieux au gisement de Lemarchant.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Lemarchant est un gisement de zinc-plomb-baryum-argent-or situé dans la ceinture volcanique de Tally Pond, dans le centre de Terre-Neuve. Le gisement est classé comme un gisement de sulfures massifs volcanogènes (SMV) de type bimodal. Les répartitions des minéraux métallifères et de la gangue ont été déterminées, afin de comprendre le mécanisme de dépôt des métaux précieux et leur localisation dans ce gisement, ainsi que dans d'autres gisements similaires au Canada et ailleurs. Les descriptions des occurrences de minéraux tels que la barytine, la sphalérite, la galène, la chalcopyrite, la bornite, l'énargite, la tetraédrite (y compris la variété argentifère), la tennantite, la stromeyerite et l'or natif, de même que leurs associations minéralogiques, peuvent donner des indications sur les facteurs de contrôle des dépôts de métaux précieux. Trois faciès minéraux distincts ont été établis.
GEOSCAN ID292708