GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTotal mercury in snow and ice samples from Canadian High Arctic ice caps and glaciers: A practical procedure and method for total Hg quantification at low pg g-1 level
AuteurZheng, J; Pelchat, P; Vaive, J; Bass, D; Ke, F
SourceScience of the Total Environment vol. 468-469, 2013 p. 487-494, https://doi.org/10.1016/j.scitotenv.2013.08.078
Année2013
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20130086
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.scitotenv.2013.08.078
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC39G/09; 39G/10; 39G/11; 39G/12; 39G/13; 39G/14; 39G/15; 39G/16; 39H/09; 39H/10; 39H/11; 39H/12; 39H/13; 39H/14; 39H/15; 39H/16; 49H/09; 49H/10; 49H/15; 49H/16; 340A; 340B/01; 340D/01; 340D/02; 340D/07; 340D/08; 340D/09; 340D/10; 120B/04; 120B/05; 120B/12; 120B/13; 120C/04; 120C/05; 120C/12; 120C/13
Lat/Long OENS-82.0000 -70.0000 82.0000 79.5000
Sujetseffets sur l'environnement; etudes de l'environnement; analyse environnementales; mercure; neige; glace; méthodes analytiques; contamination des métaux lourds; géologie de l'environnement; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationstables; plots
Programmeadaptation et impacts sur l'environnement, environnement du nord, Géosciences de l'environnement
Résumé(disponible en anglais seulement)
A newly developed procedure and method for studying total Hg (THg) in the High Arctic glaciers and ice caps, including container type selection, on-site sampling, sample protection and storage, and sample decontamination is reported in this study. Two analytical systems for THg quantification were also compared to confirm the accuracy and reproducibility. This study found that container types, storage time, sample protection from exposure to light and environment are all important for precise quantification of THg in snowand ice samples fromthe Canadian High Arctic glaciers and ice caps.
With this newly developed procedure and method, we retrieved 28-year and 73-year archives for atmospheric THg deposition from Mt. Oxford and Agassiz Ice Cap respectively. Our results show that snow and ice samples contain THg concentrations varying from sub pg g-1 to low pg g-1. Comparison of THg concentration trends and fluxes from the two sites demonstrates that quantification of THg from the two locations with similar altitudes and latitudes can be reproducible, which suggests that historical THg information fromatmospheric deposition can be preserved in snowand ice in the glaciers and ice caps. The high reproducibility of results achieved by this procedure and method, in return, confirmed its suitability for studies of THg in snowand ice samples fromice caps and glaciers.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
À l'heure actuelle, le mercure (Hg) est un élément d'intérêt dans l'Extrême-Arctique puisqu'il peut avoir des effets néfastes sur la santé humaine et l'environnement. Afin de mieux comprendre comment le mercure entre dans l'environnement de l'Arctique, il est souhaitable d'acquérir des connaissances sur les modes de répartition du mercure dans le temps et dans l'espace en Extrême-Arctique. La présente étude vise à élaborer une méthode pratique afin d'aborder le problème de l'intégrité des échantillons pour les études du Hg total dans la neige et la glace. Cela comprend les blancs de terrain, la reproductibilité, le type de récipient, l'exactitude et les concentrations de fond de l'installation, de même que la contre-vérification de la qualité des données au moyen de deux analyseurs de mercure différents. Elle vise également à effectuer une reconstitution des concentrations antérieures de Hg total provenant de deux sites sur des glaciers de la région de l'Extrême-Arctique, après l'élaboration de la procédure et de la méthode d'échantillonnage de la neige et de la glace. L'étude démontre que les types de récipient, la durée de stockage, la protection des échantillons contre l'exposition à la lumière et à l'environnement sont tous importants, et deux données, récupérées des « archives » naturelles à l'aide de cette méthode, peuvent être comparables.
GEOSCAN ID292674